Covid-19 : le taux d'incidence remonte en Aquitaine

En cette fin octobre, le taux d'incidence remonte légèrement en Aquitaine. C'est dans les Pyrénées-Atlantiques qu'il est le plus élevé, avec 58 cas pour 100 000 habitants.

Un taux d'incidence à la hausse… Au regard des chiffres de Santé publique France, le scénario se répète dans l'ensemble des cinq départements d'Aquitaine. C'est dans les Pyrénées-Atlantiques, département où plus de 83 % des habitants disposent d'une couverture vaccinale complète, que cette hausse est la plus remarquable : 58 cas positifs pour 100 000 habitants comptabilisés cette semaine, contre 38 cas la semaine précédente.

Le taux de positivité dans le département est également en augmentation, passant de 0,9% à 1,4%.

Une vingtaine de clusters en Gironde

Ailleurs, dans la région, si les chiffres sont moins importants, ils marquent la même tendance. C'est dans les Landes que le taux d'incidence est le plus faible, avec 22 cas pour 100 000 habitants, contre 33 en Gironde. La semaine précédente, ces taux s'élevaient respectivement à 15 et 30 cas pour 100 000 habitants.

On dénombrait par ailleurs 50 cas pour 100 000 habitants en Dordogne et 31 cas en Lot-et-Garonne. A noter qu'une vingtaine de clusters sont actifs en Gironde, et 9 dans les Pyrénées-Atlantiques. Le taux de dépistage est lui aussi en légère baisse, alors que depuis le 15 octobre, les tests, longtemps gratuits, sont devenus payants. C'est dans les Pyrénées-Atlantiques que le nombre de tests est le plus élevé, autour des 4 000 tests pour 100 000 habitants.

Un nombre de décès "relativement stable"

A l'échelle de la Nouvelle-Aquitaine, le nombre d'hospitalisations pour Covid-19 est en augmentation. Soixante et onze personnes ont été admises dans les hôpitaux de la région entre le 11 et le 17 octobre. Ces admissions étaient au nombre de 58 la semaine précédente. Parmi elles, 18 patients ont été amis en réanimation.

Toutefois, précise Santé publique France, "le nombre de décès pour Covid-19 reste relativement stable avec 13 décès recensés en milieu hospitalier, contre 10 la semaine précédente. Parmi la totalité des décès enregistrés depuis le début de l'épidémie, 57 % étaient des hommes et 88 % avaient 70 ans ou plus". 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société