Crime organisé. Ils volaient des voitures haut de gamme : 17 personnes interpellées

Dix-sept personnes suspectées d'appartenir à un groupe criminel organisé ont été interpellées par les forces de l'ordre. Elles sont soupçonnées de vol et de recel de voitures haut de gamme, des véhicules dérobés pour certains en Gironde. Le préjudice est estimé à plus de 2 millions d'euros.

Le parquet de Bordeaux a annoncé l'interpellation de 17 personnes, dont des ressortissants d'Europe de l'est, dans le cadre d'une enquête sur des vols de voitures haut de gamme. Ils sont suspectés de vol et de recel de véhicules haut de gamme en bande organisée.

La série de vols a commencé en fin d'année 2023. Les cambrioleurs visaient des voitures haut de gamme et utilisaient "des modes opératoires particulièrement élaborés pour ouvrir et démarrer les voitures". Les modèles recherchés par les malfaiteurs étaient ciblés "en raison de failles identifiées en matière de sécurité numérique"

14 voitures volées découvertes lors de la perquisition 

L'enquête a "permis d’identifier des filières de recel sur le territoire national, ainsi que vers plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest et d’Europe de l’Est", précise Frédérique Porterie, procureur de Bordeaux. Ce mardi 28 mai, ce sont quelques 200 gendarmes, une vingtaine de policiers belges et une quinzaine de policiers espagnols qui ont mené les opérations visant à interpeller les malfaiteurs. 

Au cours des perquisitions, les enquêteurs ont découvert 14 véhicules volés, des jeux de plaques d’immatriculation étrangères, des cartes grises, du matériel numérique permettant le déverrouillage des véhicules, de fausses étiquettes constructeur comportant des caractéristiques techniques de véhicules, ainsi que de nombreux téléphones.

Six autres véhicules, ainsi que du numéraire ont également été saisis.

Frédérique Porterie

Procureur de Bordeaux 

Plus d'une soixantaine de victimes ont été identifiées, pour un préjudice dépassant les 2 millions d'euros en quelques mois. Les personnes interpellées ont été placées en garde à vue. Six d'entre elles ont été placées en détention provisoire.  

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité