REPLAY. "V'lan dans l'oeil" à l'Opéra de Bordeaux

L’opéra "V’lan dans l’oeil" s'est déroulé à huis clos à l'Opéra de Bordeaux, crise sanitaire oblige. Pour partager ce moment de divertissement, il a aussi fait l’objet d’une captation pour la télévision et donc, pour vous ce soir. Quand NoA va au spectacle, vous aussi.

affiche de V'lan dans l'oeil
affiche de V'lan dans l'oeil © DR

V'lan, dans l’œil, c'est le nom de l'opéra-bouffe qui aurait dû être donné en public du 26 janvier au 1er février à l’Opéra de Bordeaux. L'une des partitions les plus déroutantes et réussies de Hervé. Un spectacle prévu initialement pour l’après Covid, en janvier, mais... 

On s’était dit, au moment où on l’a programmé, que cet opéra comique de Hervé, avec sa mise en scène totalement délirante, allait remettre tout le monde dans la joie et la bonne humeur.

 Olivier Lombardie, administrateur général

Voir ou revoir le spectacle

1ère diffusion le vendredi 9 avril à 21h05

Spectacle intégral "V'lan dans l"oeil" à l'Opéra de Bordeaux

Une représentation à huis clos

La crise sanitaire jouant elle seule les prolongations, il en fut cependant autrement.

Alors, la représentation fut quand-même donnée, histoire de s'entraîner en attendant des jours meilleurs.

Ce fut alors aussi l'opportunité pour les caméras de la capter dans le but d'être diffusée à la télé, faute pour le public d'y assister pour de vrai dans le décor feutré de l'opéra. 

 

Une contrainte qui a été tournée en opportunité comme le décrit le producteur en charge de la captation pour France 3 Nouvelle-Aquitaine.

Aujourd´hui, plus que jamais, la Culture est essentielle pour rompre l’isolement et l’audiovisuel nous offre un espace privilégié où le vivre ensemble reste possible au-delà des restrictions et difficultés de la pandémie. Accompagnés de nos partenaires et diffuseurs, nous avons décidé de capter le spectacle à huis clos et ainsi de transformer les contraintes en opportunités.

Jean-Romain Sales, producteur audio-visuel d'Oxymore

V'lan dans l'oeil : un Opéra-bouffe

Cet opéra de Hervé, Louis-Auguste-Florimond Ronger de son vrai nom, dit le "père de l'opérette", est le troisième opus de l'auteur à être proposé par le Palazzetto Bru Zane en collaboration avec le metteur en scène et scénographe Pierre-André Weitz.

Mais au fait, un opéra-bouffe, c'est quoi ?

Le terme "opéra bouffon" a commencé à être employé au XVIIIème siècle pour qualifier une catégorie particulière d'opéras-comiques. Mais c'est au XIXème siècle que la qualification d'«opéra-bouffe» est apparue avec Jacques Offenbach en 1855 alors qu'il reprend la direction des Bouffes-Parisiens. L'Opéra-bouffe était alors officiellement né.

Il définit, à l'image de "V'lan dans l'oeil", une œuvre loufoque et farfelue, joyeusement absurde....

Retournements de situation, gags et révélations fracassantes sont les éléments principaux des parties parlées. Le tout relevé par de la musique festive, des airs rythmés et des chœurs joyeux : la signature pure de Hervé, pour ces trois actes créés au Théâtre des Folies-Dramatiques à Paris, le 12 octobre 1867.

Cette "bouffonnerie" décalée a d'ailleurs beaucoup contribué à la notoriété de son auteur tout comme "Les Chevaliers de la Table ronde", la première des grandes opérettes signée aussi Hervé et représentée justement la première fois, en 1866, au Théâtre des Bouffes-Parisiens.

Une version effervescente

Dans cette version contemporaine, Pierre-André Weitz offre un spectacle effervescent et enlevé, où musique et comédie se conjuguent de manière irrésistible, porté par une troupe d'acteurs-chanteurs survoltée.

Maquette de la scénographie de Pierre-André Weitz
Maquette de la scénographie de Pierre-André Weitz © DR

Une version qui demeure pour autant dans le respect et l'esprit d'origine "avec une mise en scène aussi «barrée» que l'esprit de l'œuvre" comme la qualifie un article de Opéra Online ci-dessous.

Des conditions particulières

Dans ce type de répertoire, le but est, bien-sûr, de faire réagir le public et de le divertir, le rire faisant partie intégrante du jeu, devant ponctuer le rythme normal du spectacle.

Mais, dans ce contexte particulier du huis clos, l’absence de public a cruellement manqué aux artistes sur scène, laissant planer parfois des silences dans l'espoir d'une réaction qui ne viendra pourtant pas d'une salle désepérément vide de toute réaction et d'applaudissements.

Mais à part cela, tout y est ! Sur scène, c'est un univers et une ambiance de fête foraine avec des décors gais, des costumes colorés et pailletés qui servent joyeusement le jeu des artistes.

V'lan sur la scène de l'Opéra de Bordeaux
V'lan sur la scène de l'Opéra de Bordeaux © DR

Et c'est le Chœur de l’Opéra National de Bordeaux, plus sobrement masqué et distancié, qui accompagne musicalement l'ensemble.

Un mérite encore plus grand pour les artistes et les musiciens de l'avoir fait même si cela a affecté forcément profondément le metteur en scène.

Sans public, nous avons perdu notre raison d'être. 

Pierre-André Weitz, metteur en scène

De la scène à l'écran

Ce spectacle ayant été fait pour tourner à Paris, en France et un peu partout cette année, reste à espérer qu'à un moment donné, il pourra commencer sa véritable vie et être donné devant un public en chair et en os... Mais en attendant, ce sera à la télévision.

 

Alors, faute de vous rendre à l'Opéra National de Bordeaux, rendez-vous sur .3 NoA vendredi 9 avril à 21.05. Disponible sur les box, tablettes et téléphones portables, où que vous soyez, installez-vous pour vous divertir car on vous emmène à l'Opéra !

Car quand NoA va au spectacle, vous aussi... Et en ce moment, on en a vraiment envie. Et si en plus, on peut rire aux éclats...

V'lan dans l'oeil
V'lan dans l'oeil © DR

Et aussi à venir... 

Pour celles et ceux qui en demandent encore plus, alors patience... Car, bientôt aussi, nous diffuserons un concert exceptionnel, capté à nouveau rien que pour vous... Renaud Capuçon à la baguette, pour toute la première fois en France... Promis, on vous préviendra ! Juste un petit extrait ci-dessous...

 

  • V'lan dans l'oeil : vendredi 9 avril à 21.05 sur .3 NoA 
     
  • "V’lan, dans l’œil" de Hervé : avec l’Orchestre National Bordeaux Aquitaine, dirigé par Christophe Grapperon et le Chœur de l’Opéra National de Bordeaux. 
     
  • Éditions musicales du Palazzetto Bru Zane – Centre de musique romantique française
     
  • Coproduction : Oxymore, Opéra National de Bordeaux, Bru Zane France, Opéra de Limoges, France Télévisions.
     
  • Avec la participation de QWEST TV
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture opéra musique théâtre région nouvelle-aquitaine noa à l'antenne vos rendez-vous