• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Les EELV Yannick Jadot et Michèle Rivasi en campagne européenne à Bordeaux

© France3 Aquitaine
© France3 Aquitaine

Yannick Jadot, tête de liste des écologistes à l’élection européenne et Michèle Rivasi, eurodéputée et candidate à l’élection européenne rencontrent ce lundi matin, à Bègles, le président-fondateur de Valorem, pionnier de l'éolien en France ainsi que le Maire de Bègles. 

Par Hélène Chauwin

C'est un tout nouveau modèle de station baptisé Insul’grid. Une centrale d'un nouveau genre déployée par Valorem à Bégles près de Bordeaux. 240 m2 de panneaux photovoltaïques ont été posés. Ils sont équipés de "trackers" qui suivent le déplacement du soleil et "corrigent l’orientation des panneaux pour augmenter leur production".

Cette énergie solaire est combinée à de l'énergie éolienne pour permettre "une production hybride d’énergies renouvelables qui peut être stockée puis injectée sur le réseau" explique l'EnerGEEK sur son site

Le chantier intéresse forcément Yannick Jadot, tête de liste des écologistes à l’élection européenne et Michèle Rivasi, eurodéputée et candidate à l’élection européenne qui rencontrent ce lundi matin Jean-Yves Grandidier, fondateur de l'opérateur en énergies vertes, leader français de l'éolien. 

A huit ans jour pour jour de la catastrope nucléaire de Fukushima, il y a urgence selon Michèle Rivasi : 

On a trente ans pour booster les énergies renouvelables. En France, on est en retard. Il faut une majorité d'écologistes au Parlement européen pour faire bouger toutes les politiques sur cette transition énergétique. 

Michèle Rivasi, eurodéputée et candidate à l’élection européenne à Bègles ce lundi 11 mars 2019. / © F3 Aquitaine
Michèle Rivasi, eurodéputée et candidate à l’élection européenne à Bègles ce lundi 11 mars 2019. / © F3 Aquitaine

Ces arguments seront-ils entendus face aux revendications du mouvement des gilets jaunes ? Hier, dimanche, un sondage1 
Yannick Jadot et Michèle Rivasi
Harris Interactive et Agence Epoka  accordait 8% d'intention de votes à EELV et le plaçait en 5e position. Yannick Jadot ne se décourage pas.  

 On va réussir cette campagne.  les Francais sont prêts. Les entreprises sont prêtes. Les jeunes nous le demandent instamment. Si on sauve le climat, il y aura un avenir pour tout le monde. Gilets jaunes, roses, rouges, verts. Si l'on ne sauve pas le climat, ce sera gilets de sauvetage et il n'y en aura pas pour tout le monde. 


Le maire écologique de Bégles Clément Rossignol participe, lui aussi à la visite du site. 


1- Enquête réalisée en ligne les 8 et 9 mars auprès de 1.090 personnes inscrites
sur les listes électorales, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,4
à 3,1 points.

 

Sur le même sujet

Pays basque : l’association Bizi fête ses dix ans

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer