• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Environnement : la ville de Pessac se lance dans le défi du “sans plastique”

© France 3 Aquitaine
© France 3 Aquitaine

Depuis quelques mois, la ville de Pessac s'est jetée dans une chasse aux  couverts, pailles et touillettes... Elle entend bien devenir "ville sans plastique à usage unique" d'ici 2020.  
 

Par MK avec Marie Pierre d'Abrigeon

Les brocs de plastique sont progressivement remplacés par des carafes en verre. Dans les mêmes temps les bols en inox ont fait leur apparition.. Sur la table des employés municipaux de Pessac, le plastique, même réutilisable, tend à disparaître. Et cela ne doit rien au hasard :  Pessac est en guerre contre le plastique.


Supprimer le plastique à usage unique

Un combat porté par le maire (sans étiquette) de la commune, Franck Raynal. "Ce que nous pouvons faire, c'est supprimer tous les objets à usage unique de la ville de Pessac, de la commune, et inciter tous nos citoyens à faire de même.

Tout ça, jusqu'à ce que ce soit interdit à la vente, ce qui devrait être le terme définitif du plastique à usage unique",
explique l'élu.

 Voir le reportage de France 3 Aquitaine
 
Pessac se lance dans le défi du "sans plastique"
 

"Changer notre mode de fonctionnement"

"Autrefois, pour le périscolaire, les enfants avaient des petites coupelles de confiture. Aujourd'hui, on a des pots de confiture en verre qu'on répartit dans les ramequins",  explique une employée municipale.
"On est amené à changer notre mode de fonctionnement, et moi je trouve ça très bien", renchérit une autre.
 

"On perd les clients"

Si les employés sont d'accords, les habitants eux émettent quelques réserves. "Sur le marché si on n'a pas de sac plastique, on perd les clients", assure un vendeur derrière son étal. "Moins on aura de plastique, moins on en retrouvera dans les océans, reconnaît une passante. Mais cette initiative, elle devrait être sur le plan mondial".

La ville de Pessac s'est fixée l'objectif de ne plus avoir aucun plastique jetable d'ici 2020. Une première étape dans le combat sur la réduction des déchets.

 

Sur le même sujet

La maman de Robin

Les + Lus