Explosion rue Borie à Bordeaux : le corps d'une octogénaire retrouvé dans les décombres

Publié le Mis à jour le
Écrit par CB
Les secours sont au travail pour rechercher les disparus suite à l'explosion dans cette rue de Bordeaux Chartons
Les secours sont au travail pour rechercher les disparus suite à l'explosion dans cette rue de Bordeaux Chartons © France 3 Aquitaine

La femme était recherchée après la violente explosion survenue ce samedi vers 8h30 rue de Borie à Bordeaux. C'est donc la femme du blessé très grave, de 89 ans, hospitalisé dans la matinée et dont le pronostic vital est engagé, qui a été retrouvée, décédée, vers 16 heures par l'équipe cynophile. 

C'est une des équipes cynophiles qui a pu localiser, vers 16 heures, le corps de la femme recherchée. D'après le Lieutenant-Colonel Philippe Esselin, "nos équipes ont pu localiser la victime mais n'ont pu l'extraire jusqu'alors. Nous n'avons pas d'élément sur son état de santé mais les pronostics ne sont pas favorables". Son décès a finalement été confirmé.

Il explique également que ces recherches sont rendues difficiles du fait "de l'effondrement de la structure et de l'instabilité de la structure résiduelle".

Regardez le reportage de Gilles Coulon et Dominique Mazères.

Explosion rue Borie à Bordeaux, un corps a été retrouvé dans les décombres

Ce samedi matin, vers 8h30, trois explosions ont été entendues. Plusieurs vitres d'habitations ou de magasins ont été soufflées dans le quartier des Chartrons à Bordeaux. Certains habitants sont encore sous le choc de ce qu'ils ont entendu de l'explosion ou vu. On parle du toit qui aurait été littéralement soulevé par le souffle. Dès l'appel aux pompiers à 8h34, les secours sont venus en nombre rue Borie à Bordeaux.

A 10h30, trois victimes étaient prises en charge par les pompiers dont un homme de 89 ans transporté dans un état très grave au CHU de Bordeaux, d'après Delphine Balsa, directrice de cabinet de la préfecture de Gironde, sur place. Son pronostic vital est engagé. Sa compagne était, ce matin, portée disparue et recherchée par les cinq équipes cynophiles des pompiers de Gironde, jusqu'à sa localisation, en fin d'après-midi, parmi les gravats mais pas encore vraiment accessible. Malheureusement, il semblerait qu'elle soit décédée.

Ce sont deux bâtiments R+1 qui se sont effondrés. On ne connaît pas pour l'instant les causes de l'explosion qui pourrait être due, selon une première hypothèse, à une fuite de gaz.

Un gros dispositif de secours avait été déployé pour procéder à l'évacuation des habitants, pour déblayer et rechercher la victime sous les décombres. On compte par exemple près de 70 pompiers à pied d'oeuvre sur place.

 

Les deux immeubles de chaque côté du site ont été évacués ce samedi matin. Une opération sous haute surveillance des équipes des sapeurs pompiers de Gironde avec le renfort également des spécialistes en sauvetage et déblaiement. Ces derniers sont en capacité de déterminer ou non la solidité des matériaux pour assurer l'intervention de secours, voire de consolider les accès.

Les accès à la rue Borie, les cours du Médoc et Balguerie-Stuttenberg ont été bloqués.

Un point de regroupement des blessés a été établi au bureau de poste cours Saint Louis. Onze personnes ont été évacuées dont des enfants. Elles seront relogées par leur famille ou Bordeaux Métropole.

Les habitants proches ont été particulièrement choqués par l'explosion qui les a pris pour beaucoup au saut du lit. Certains ont quitté leur appartement de leur propre initiative, d'autres à la demande des secours, avec quelques sacs pour tout bagage. 

 

Les dégâts visibles dans la rue sont impressionnants et ont été partagés sur twitter par quelques Bordelais du quartier des Chartrons proche du centre-ville de Bordeaux.

 

 

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.