• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Gironde : 65 personnes évacuées d’un squat à Saint-Medard-en-Jalles

Après Bordeaux mardi, les forces de l’ordre sont intervenus tôt ce jeudi matin à Saint-Medard-en-Jalles pour évacuer un squat qui abrite 65 personnes.  

Par Sandrine Papin

Le site est la propriété d’ArianeGroup. 65 personnes s' y sont installées.
Ce jeudi de bonne heure, les forces de l’ordre accompagnées de pompiers et d'interprètes ont mis un terme à cette occupation illégale dans ce quartier résidentiel de la ville. 

Depuis 8 mois, une quinzaine de pavillons laissés vaccants par l'entreprise est occupé par des jeunes en errance, des personnes sans-abri, sans domicile fixe et des migrants en demande d’asile ou déboutés.

Ces derniers viennent du Nigéria et de Géorgie. Parmi eux, des familles. Et avec elles des enfants. 12 au total. 

Les collectifs de soutien affirment que cette expulsion a été réalisée "sans enquête sociale". 

La préfecture annonce avoir trouver des solutions de relogement.

C’est la deuxième fois cette semaine que des squats sont évacués.

Mardi, la police est intervenue dans un immeuble en plein centre de Bordeaux où vivaient une soixantaine d’hommes.  

Dans un courrier adréssé à la préfete de Gironde, Médécins du monde demande " la suspension des expulsions à venir jusqu’à ce que des solutions de relogement dignes soient mises en place par l’Etat".

 
Olivier Prax et Quentin Monaton étaient sur place 
65 personnes essentiellement des géorgiens et des nigérians occupaient ce squat à Saint-médard-en-jalles


 

Sur le même sujet

Ils recherchent vos objets perdus sur les plages des Landes

Les + Lus