Gironde : quand les embouteillages pénalisent les entreprises

© France 3 Aquitaine
© France 3 Aquitaine

Engorgement de la rocade, difficultés à stationner.... dans un rapport de la CCI de la Gironde, les chefs d'entreprise exposent les difficultés que connaissent leurs salariés dans leur trajet domicile-travail. Après la mise en place d'initiatives privées, ils attendent un effort des collectivités. 

Par MK

Entreprises non ou mal desservies par les transports en commun, problèmes d'embouteillages, impossibilité de stationner…  Quels sont les problèmes de déplacement les plus fréquemment rencontrés par les travailleurs girondins ? La chambre de commerce et d'industrie de la Gironde a posé la question à 1 075 chefs d'entreprise. 
 

Engorgement de la rocade

Les résultats ont été ensuite analysés, et la CCI a rendu publics les résultats ce lundi 16 septembre. Sans surprise, c'est avant tout les problèmes de bouchons et l'engorgement de la rocade qui remontent chez les dirigeants sondés. 

Pour 67% d'entre eux, c'est la saturation de la rocade, et pour 60% la congestion à l'entrée de la métropole qui constituent les plus grosses difficultés d'accès au travail.


Autres problématiques relevées : le manque de places de stationnement, ou encore une réglementation considérée comme "inadaptée" à la réalité des travailleurs. 
 

Incitiation au covoiturage

Plus de la moitié des dirigeants (51%) estiment que leurs salariés ont des difficultés dans leurs déplacements domicile-travail. Des salariés qui, à 89%, ont recours à leur voiture personnelle pour se déplacer. 

Alors comment leur faciliter la vie  ? Alors que la grande majorité des dirigeants girondins assurent déplorer cette situation, plusieurs solutions ont été mises en place. Aménagement des horaires de travail, développement des visio-conférences et du télétravail, aménagement d'un parking vélo, et incitation au co-voiturage, même si le déplacement en voiture partagée peine à séduire les travailleurs français dans les déplacements quotidiens.
 
 

Après les initiatives privées, les solutions des collectivités

L'enquête révèle également que la majorité des entreprises qui s'engagent à réduire les désagréments pour leurs salariés et ont les moyens de mettre en place des solutions comptent plus de cent salariés. Mais beaucoup rêvent de plans d'actions mis en place par la collectivité : la mise à 2x3 voies de la rocade bordelaise, grand contournement de l'agglomération bordelaise, extensions des lignes de transports en commun…


Cette enquête intervient sept ans après un premier rapport, publié en 2012. Déjà à l'époque, la congestion des villes était pointée du doigt par les chefs d'entreprise, qui se disaient déjà pénalisés par les problématiques de transports.

"Dans ce nouveau rapport, on voit que les entreprises se prennent en charge, elles ont fait ce qu'elles pouvaient faire dans leur domaine de compétence, maintenant, elles attendent des élus qu'ils fassent le reste, assure Patrick Seguin, président de la CCI de la Gironde. 
 

Si les entreprises ne trouvent pas de solution, elles peinent à recruter, à faire venir de nouveaux arrivants, et nous disent qu'elles ne resteront pas.



Le président de la CCI de Bordeaux espère que des solutions réalistes verront le jour. " Ce n'est pas la peine de lancer une énième étude du grand contournement de Bordeaux si on sait que le projet n'est pas faisable à cause de son impact environnemental. 
 

Je ne veux pas promettre des choses qui seront utopiques. 

 

Voir le reportage de France 3 Aquitaine
 
Gironde : les entreprises veulent faciliter les trajets de leurs salariés

Bergerac : des consultations en télémédecine en accès direct depuis la pharmacie

Les + Lus