Gironde : pour le contrôle du pass sanitaire, cet Ehpad de Créon mise sur la confiance

À l'Ehpad du Hameau de la Pelou, à Créon en Gironde, l'administration a décidé de mettre en place un système de confiance entre les familles et le médecin coordinateur pour le contrôle du pass sanitaire, plutôt que de contrôler systématiquement à l'entrée.
Pas de contrôle du pass sanitaire dans cet Ehpad de Créon, qui demande aux visiteurs de transmettre leur pass au médecin coordinateur ou de leur glisser dans une boîte à l'entrée.
Pas de contrôle du pass sanitaire dans cet Ehpad de Créon, qui demande aux visiteurs de transmettre leur pass au médecin coordinateur ou de leur glisser dans une boîte à l'entrée. © France 3 Aquitaine

Pas de vigile à l'entrée de l'Ehpad du Hameau de la Pelou, à Créon en Gironde. Pour le contrôle du pass sanitaire, l'établissement a préféré miser sur la confiance. 

Les visiteurs doivent adresser en amont leur pass au médecin coordinateur de l'établissement, ou bien le déposer dans une boîte à l'entrée.

S'ils n'ont pas transmis leur pass au medecin coordinateur de l'établissement, les visiteurs de l'Ehpad doivent le glisser dans cette boite à leur arrivée.
S'ils n'ont pas transmis leur pass au medecin coordinateur de l'établissement, les visiteurs de l'Ehpad doivent le glisser dans cette boite à leur arrivée. © France 3 Aquitaine

Une décision prise pour apaiser le climat de tension autour de la vaccination.

"Humainement, c'était compliqué de dédié une personne toute la journée à scanner des QR codes, on n'avait pas envie de rentrer dans ce système de contrôle. Je pense que cette solution a responsabilisé les familles, même les plus réticentes, sur le fait que ce pass pouvait nous être fourni sans aucun jugement", estime Marize Pichon, directrice de l'Ehpad. 

Reste à savoir si ce dispositif respecte la procédure légale... 

→ regardez le reportage de Myriam Mannhart et Clémence Rouher : 

durée de la vidéo: 01 min 42
Créon : pour le contrôle du pass sanitaire, l'Ehpad mise sur la confiance

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société personnes âgées famille