Il y a 20 ans le franc laissait la place à l'euro, vous vous rappelez ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Cendrine Albo
La nuit du réveillon, le 1er janvier 2002, de jeunes bordelais retirent leurs premiers euros d'un distributeur
La nuit du réveillon, le 1er janvier 2002, de jeunes bordelais retirent leurs premiers euros d'un distributeur © Archives INA F3Aquitaine

Le 1er janvier 2002 l'Euro devenait la monnaie officielle en France et dans 11 autres pays d'Europe. Après 200 ans de règne du franc. Il a fallu s'adapter en quelques semaines. Pas si évident. Séquence souvenirs...

Tout commence la nuit de la St-Sylvestre. A minuit, la nouvelle monnaie entre en vigueur. Dans les bars et discothèques, il faut s'adapter..

Franc et Euro se côtoient pendant 6 semaines

"Certains clients paient en euros d'autres en francs, y a un peu de mélange" témoigne un serveur. 

Les deux monnaies sont en effet acceptées pendant quelques semaines, jusqu'au 17 février. Il faut liquider tous les francs en circulation. Et surtout laisser le temps à chacun de s'habituer.

Pas si évident...le taux de conversion est loin d'être un chiffre rond : un euro est l'équivalent de 6,55957 francs.

Patience et explications de rigueur

"On panique un peu mais bon on va y arriver" se persuade une caissière de supermarché juste avant de prendre son service, avancé d'une heure exceptionnellement en ce jour de basculement du fond de caisse.

"Voilà 13 centimes d'euro de monnaie, ça vous fait 85 centimes de franc" explique une autre caissière à un groupe de jeunes. "On a donné des francs elle nous a rendu des euros, tout simplement" témoignent-ils.

Un couple de personnes âgées vérifie avec attention le ticket. "On essaie de s'habituer aux prix et on regarde si c'est à peu près le prix que cela valait avant" explique l'époux, méfiant.

Pour rassurer tout le monde, la grande surface a recruté quelques étudiants, des "monsieurs et madames euros".

"On essaie d'expliquer ce qui change, pourquoi la monnaie n'est plus rendue en francs, on règle les petits problèmes d'erreur de pièces, certains confondent les 1 cts avec les 10 cts par exemple".

Partout le double affichage est en vigueur, voire le quadruple affichage lors des soldes d'hiver. "Les gens ne peuvent pas se tromper comme ça !" assure une vendeuse dans une boutique de vêtements.

"Ca nous oblige à faire marcher un peu notre cervelle" sourit un maraîcher du marché de Pessac. "Il nous faut deux caisses, l'une avec des francs, l'autre avec les euros, c'est pas toujours évident à gérer".

"Je trouve qu'on perd un peu de notre nationalité, cette Europe je ne suis pas tellement pour ça c'est la France pour moi" glisse, nostalgique et un peu amère, une cliente.

C'est le traité de Maastricht, ratifié en 1992, qui a instauré cette monnaie unique. Gérée par la Banque Centrale Européenne.

Le rush dans les banques

Les banques d'ailleurs doivent aussi s'organiser. En ce mois de janvier 2002 les guichets sont pris d'assaut. Chacun vient changer ses francs qui ne seront plus acceptés nulle part à partir du 17 février.

"2000 francs ? ca fera 384 euros 90" entend-on à l'un des postes où les réactions des clients sont parfois étonnantes.

"Certains nous ont réclamé des billets de la même taille que les francs parce que ça les arrangeait, il a fallu leur expliquer que c'étaient de nouveaux billets complètements différents ! D'autres voulaient absolument avoir le logo franc sur les billets. Il faut un peu de patience et d'explication et ça passe très bien" assure la directrice d'une agence de La Poste.

Les détenteurs de francs retardataires ont eu le droit d'échanger leurs pièces dans les banques jusqu'au 17 février 2005.  Et jusqu'au 17 février 2012 pour leurs billets. La Banque de France a ainsi récupéré 30 000 tonnes de monnaie, qu'elle a fondu pour obtenir 200 millions d'euros au total.

Mais elle estime qu'il reste encore 3,9 milliards de francs qui n'ont jamais été échangés....

Voir la compilation d'images archives signée Maria Laforcade :

Il y a 20 ans le franc laissait la place à l'euro, vous vous rappelez ? ©M. Laforcade

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.