• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Incendie rue Ferrère à Bordeaux : quatre immeubles font l'objet d'un arrêté de péril imminent

L'incendie n'a pas fait de victime mais d'immenses dégâts : six bâtiments entièrement brûlés sur trois à cinq étages. 70 sinistrés dont 14 personnes ont été relogées le temps de faire le nécessaire auprès des assurances. Un large périmètre de sécurité a été établi (voitures et piétons).

Par CB

Depuis 16h les pompiers ont organisé la levée totale de leur dispositif.

A 14h30, la mairie faisait le point des accès encore interdits pour des raisons de sécurité :
  • le 12 et le 14 de la rue Ferrère
  • le 4 et le 15 quai Louis XVIII
D'après Jean-Louis David, adjoint au maire Nicoles Florian :

Les quatre bâtiments considérés comme "ruinés" vont faire l'objet dans la journée d'un arrêté municipal de péril.
Il ne reste que les murs...

De son côté, Anne-Marie Cazalet l'adjointe de quartier du Grand Parc indiquait que la prise en charge des sinistrés était assurée, dés samedi, pour une mise en sécurité des habitants mais aussi du site par la police et une société privée.

Depuis ce lundi matin , c'est la mairie de quartier du Grand Parc qui prend le relais et reste joignable au 05.24.57.68.54 ou au 05.24.57.68.34. Un bureau d'accueil avec une liaison internet est aussi mis à disposition (9-18h30) des habitants du quartier sinistré.

Dans certains immeubles, les experts sont intervenus, assistés par les pompiers pour assurer la sécurité, et certains habitants ont pu accéder à leur habitation ou leur bureau.
Et pour ceux qui ne peuvent pas accéder à leur espace de travail, la mairie est en train de mettre en place des espaces de co-working.

Regardez le reportage de Karim Jbali et Pascal Lécuyer.
 
Après l'incendie des Chartrons

Une enquête de la sureté départementale

On ne connaît pas pour l'instant les causes de l'incendie qui s'est déclaré samedi vers 17h et a été maîtrisé dimanche à la mi-journée.
Une enquête de la police judiciaire a débutée récemment car une partie du site n'est pas totalment sécurisé.
La thèse accidentelle a été évoquée, des travaux étant en cours au 12 et au 14 de la rue Ferrère.

Le sinistre a été particulièrement impressionnant : près de 2000m² ont été détruits et plusieurs planchers effondrés. Un incendie qui aurait pu même être plus dévastateur si le vent avait été contraire mais qui a tout de même embrasé le coeur d'un îlot. L'ensemble comprenait plusieurs entrées vers des habitations, des bureaux (cabinets d'avocats ou courtiers en assurances) mais aussi deux salles de sport et un restaurant. 

Mais une quinzaine de pompiers est restée mobilisée ce dimanche soir en cas de reprise de foyers résiduels. Et le Centre d'Arts Plastiques Contemporain (CAPC) des entrepots Lainé est resté ouverts une partie de la nuit pour accueillir et orienter les éventuels résidents de retour de week-end ou n'ayant pas eu l'information de l'incendie.

 

Un périmètre de sécurité ce lundi matin

Un arrêté de police générale du Maire a été pris ce jour afin d'interdire, jusqu'à la mise en sécurité totale du site (qui se fera au fur et à mesure de la journée):
  • l'accès et l'usage des corps de bâtiments dont les entrées se situent:
         - rue Ferrère du N° 12 au N° 16 inclus,
         - Quai Louis XVIII du N° 2 au N°7 inclus,
         - Allées de Chartres au N°7
  • l'accès et la circulation routière:
        - rue Ferrère entre la rue Vauban et le quai Louis VXIII,
        - Contre allée du quai Louis VXIII,
        - Rue Foy entre la rue Ferrère et les allées de Chartres.
  • l'accès et la circulation piétonne:
        - rue Ferrère du N° 2 au N° 16 inclus,
        - contre allée du Quai Louis XVIII
        - accès piéton au N° 7 des allées de Chartres

A lire aussi

Sur le même sujet

Laurent Leclerc, metteur en scène

Les + Lus