• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Intempéries : grosse galère à la gare de Facture-Biganos mercredi soir

Une panne a bloqué un TER plus de 3h à Facture.
Une panne a bloqué un TER plus de 3h à Facture.

Biganos, comme le département de la Gironde, était en vigilance orange en raison d'orages particulièrement violents mercredi soir. A cause des fortes rafales de vents, des arbres sont tombés sur les voies ferroviaires et le trafic a été interrompu. Le début de longues heures d'attente.

Par Alexandre Muffon Cattin

L'attente a commencé en gare de Bordeaux dès le milieu d'après-midi, mercredi 4 juillet. En début de soirée, la SNCF a confirmé sur ses réseaux sociaux que la ligne vers Arcachon, et qui s'arrête à Biganos-Facture, eétait interrompue en raison d'arbres tombés sur les voies. D'autres lignes ont également été impactées. 

 

 
 
Le personnel de la SNCF a pu faire sortir des passagers le long des voies.
Le personnel de la SNCF a pu faire sortir des passagers le long des voies.


Une femme enceinte de sept mois s'est retrouvée bloquée dans un TGV avant de pouvoir être prise en charge, des TER étaient également arrêtés à cause de l'incident. Certains voyageurs étaient stoppés à quelques centaines de mètres de la gare de Biganos-Facture. Ils ont fini par être évacués le long des voies par le personnel de la SNCF. Des pompiers étaient également présents. Les passagers qui devaient continuer leur route ont pu monter dans des bus afin d'être rapatriés vers Bordeaux. 

 
Après avoir été évacués, les passagers bloqués qui devaient poursuivre leur voyage ont pris un bus pour Bordeaux.
Après avoir été évacués, les passagers bloqués qui devaient poursuivre leur voyage ont pris un bus pour Bordeaux.
 

A boire et à manger pour les passagers 




Pour ceux qui sont restés à l'arrêt dans des rames, ils ont été pris en charge par des cheminots pour pouvoir avoir à boire et à manger. "Tout ce qu'il y avait dans le bar était gratuit", raconte un usager. Le maire de Biganos, Bruno Lafon, était présent sur place. 
 
Les pompiers étaient également sur place à la gare de Biganos-Facture.
Les pompiers étaient également sur place à la gare de Biganos-Facture.


Le trafic a fini par reprendre progressivement, avec beaucoup de retard. Les derniers voyageurs ont pu poser le pied sur le quai de Biganos-Facture aux alentours de 23h. Les passagers, fatigués, étaient bien contents de pouvoir enfin rentrer chez eux. Comme souvent dans ces moments là, certains étaient très agacés quand d'autres préféraient relativiser.
 

Ca va on est habitué...

 

On manque d'informations mais il y a de moins en moins d'agents SNCF donc il y aura des impacts

 

Ce sont les aléas de la nature, il n'y a pas eu mort d'hommes

Sur le même sujet

Opération péage gratuit jeudi soir à Pau, 1e action des gilets jaunes contre la hausse des taxes

Les + Lus