La Réole : 53 cas de Covid-19 au collège Paul Esquinance, le maire demande sa fermeture dès lundi

Pour enrayer l'augmentation du nombre de cas positifs à la covid-19 chez les jeunes, le maire demande la fermeture en urgence du collège Paul-Esquinance et alerte sur les derniers chiffres inquiétants qui révèlent une propagation très rapide dans le Réolais.

© Pixabay/PIRO4B

Bruno Marty est "très inquiet pour la population du Réolais". Le maire de La Réole a alerté la préfecture de Gironde via la sous-préfecture de Langon et l'ARS (Agence régionale de Santé) de la situation dans le secteur de La Réole où la propagation du virus s'est accélérée au cours de la semaine 11.

53 cas positifs au collège

Au collège Paul Esquinance, le nombre de cas positifs à la Covid-19 était de 53 vendredi 26 mars. "Quatre classes de 5ème, 4ème et 3ème ont déjà été fermées car il y avait plus de trois élèves positifs", explique Bruno Marty qui est également professeur de mathématiques dans l'établissement. Pour enrayer la propagation du virus et casser les chaînes de transmission avant les vacances de Printemps, le maire de La Réole a demandé dans un courrier envoyé vendredi 26 mars à l'ARS de "fermer dès lundi 29 mars ce collège". En tant que maire, il peut en cas de force majeure (comme durant la dernière crue où il avait fermé les établissements scolaires 24 heures), décider de fermer le collège, mais il "préfère attendre la réponse" des pouvoirs publics qui ont la main sur les questions sanitaires. "Je ne comprends pas ce qu'attendent l'ARS et les médecins non plus ! Pourquoi le collège est toujours ouvert ", s'interroge Bruno Marty.

Le plus fort taux d'incidence de la Gironde

Par ailleurs, pour motiver sa demande, le maire s'appuie sur les derniers chiffres communiqués par l'ARS elle-même vendredi 26 mars. En l'espace d'une semaine, le taux d'incidence est passé de 106,6 à 398,9 cas pour 100 000 habitants dans le Réolais. "C'est un bon énorme", commente Bruno Marty. Et le taux de positivité est passé de 4,9 % à 11,6 % dans la communauté de communes du Réolais. "J'ai contacté les médecins qui sont sur les genoux et les laboratoires ne s'en sortent plus" précise-t-il. "L'ARS est passée à côté des chiffres". 

Pour repère, le taux d'incidence global en France au mardi 23 mars 2021 (données consolidées) a atteint 337,07 soit bien au-dessus du seuil d'alerte fixé à 50.  En Île-de-France, ce même taux va au-delà de la barre fixée par le gouvernement, atteignant 612,40. 

Dépistage massif à La Réole partir de mardi 30 mars

"Pour éviter le carnage", le maire de La Réole va mettre en place un dépistage massif avec l'hôpital du Sud Gironde. A partit de mardi 30 mars, la salle de l'Amicale laïque sera ouverte de 9 heures à 17 heures pour proposer un dépistage massif à l'ensemble des habitants du secteur. "Il faut faire ce dépistage à grande échelle, car les chiffres s'emballent. Si cela continue et qu'il y a trop de cas positifs, les médecins ne pourront plus vacciner."

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société éducation