La ville de Mérignac veut protéger ses arbres remarquables

Publié le Mis à jour le
Écrit par MK avec Margaux Dubieilh
Un cèdre centenaire à Mérignac, classé arbre remarquable
Un cèdre centenaire à Mérignac, classé arbre remarquable © Margaux Dubieilh - France 3 Aquitaine

La ville de Mérignac s'est lancée dans une opération de sélection d'un millier d'arbres, remarquables ou à préserver. Dans le cadre de la future modification du plan d'urbanisme local, leur abattage sera interdit.

C'est un cèdre centenaire, solidement enraciné dans le parc du Burck. Il se dresse majestueux, surplombant la ville de Mérignac. Aucun risque pour lui d'être victime d'un abattage : cet arbre a, comme 99 autres, été désigné "arbre remarquable" de la commune.

Attribution d'une note

Une appellation réunit différents critères : "le premier c'est la morphologie de l'arbre : sa taille, sa hauteur, le diamètre de son tronc. L'essence de l'arbre a également été prise en compte : les essences rares auront de meilleurs notes que les essences plus communes", explique François Comba, conseiller du maire.
Sont également pris en compte le fait qu'un arbre puisse abriter une vie animale, insectes oiseaux, etc… ou encore son potentiel de maintien, c’est-à-dire l'estimation de sa durée de vie. Ces critères permettent ensuite d'établir une note, attribuée à chaque arbre étudié.

Abattage interdit

Sur la commune de Mérignac, sur les 1 800 arbres étudiés, ils sont donc 100 à avoir fait montre d'un caractère "remarquable, voire exceptionnel". Beaucoup se situent sur des domaines privés, et leur existence, bien que connue des riverains, n'était jusqu'alors pas identifiée et recensée par les services de la ville.
C'est désormais chose faite, et leur abattage par leur prioritaire, sauf exception, ne sera pas autorisé par les règles d'urbanisme de Mérignac dès 2022 et la modification du PLU.

"Parfois on voit un séquoia, il est là le lundi, il n'est plus là le jeudi parce qu'il a été abattu alors que c'est un arbre remarqué par tout le quartier. On voulait éviter que des arbres remarquables puissent disparaître et on a fait un travail de concertation avec les habitants et les propriétaires", explique le maire socialiste de Mérignac Alain Anziani, qui tient à défendre ce patrimoine municipal.

On construit parce qu'il y a un besoin de construction. Mais on oublie de dire qu'un tiers de la surface de Mérignac est aujourd'hui une surface naturelle ou agricole

Alain Anziani, maire de Mérignac et président de Bordeaux Métropole

France 3 Aquitaine

Au-delà de cette centaine d'arbres, la ville compte également préserver un millier d'arbres qui font partie d'ensembles boisés à préserver, et qui seront eux aussi protégés dans le cadre de la modification du PLU. Et la ville prévoit par ailleurs de planter 13 000 nouveaux arbres dont certains, sans doute, deviendront à leur tour centenaires et remarquables.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.