Le soleil : l'ennemi invisible de la peau, le cancer le plus répandu en France

Les vacances d’été arrivent et avec elles, la promesse d’un teint hâlé auquel il paraît bien difficile de résister. Malgré les campagnes de prévention, les cancers de la peau ont considérablement progressé depuis 20 ans. Comment les prévenir ? Comment les guérir ?

Un grain de beauté bizarre, une tache sur la peau dont la couleur a changé, un bouton ou une croûte persistante. Des signes qui pour certains sont heureusement bénins, mais qu’il ne faut pas prendre à la légère. Ils nécessitent une surveillance médicale, car il peut s'agir d'un cancer de la peau.

Pour le docteur Emilie Gérard, en charge des patients atteints de cancers cutanés au CHU de Bordeaux, « Il peut y avoir des lésions asymptomatiques, mais c’est une lésion qui ne guérit pas. Elle est là elle ne passe pas, et puis au bout d’un certain stade, on commence à être alerté". Des douleurs peuvent alors apparaître comme de petites piqûres ou des saignements.

Le cancer de la peau : le cancer le plus répandu 

80 000 cancers de la peau, dont 7 000 nouveaux cas de mélanomes, sont diagnostiqués chaque année en France, selon le ministère de la Santé. Ce qui en fait " le cancer le plus répandu ", souligne le Syndicat national des dermatologues vénéréologues (SNDV), leur incidence a triplé ces 30 dernières années.


Ils peuvent être liés aux cabines à UV artificiels, mais également au soleil. Une exposition depuis l’enfance n’est pas sans danger. Michel en sait quelque chose. Ce retraité a déjà subi plusieurs interventions. " Depuis 1995, ils m’enlèvent régulièrement des mélanomes et un jour cela s’est porté à l’oreille".

Il souffre d’un carcinome basocellulaire de l’oreille gauche et s’apprête à être opéré dans l'unité de dermatologie de l'hôpital St-André à Bordeaux. Le médecin va ôter la tumeur grâce à la chirurgie de Mohs. Chaque couche du cancer est retirée et analysée au microscope par le chirurgien, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de trace de cancer.

" Demain, on va avoir les résultats en fin de matinée et on pourra reprendre le cas échéant s’il reste de la tumeur, soit, en profondeur ou latéralement" précise le Docteur Olivier Cogrel.

La prise en charge du mélanome par l’immunothérapie

À quelques mètres de là, Vincent vient consulter son médecin dermatologue. Il espère enfin voir le bout du tunnel après une avoir fait une rechute d’un mélanome diagnostiqué et opéré au niveau de la jambe en 2016. La maladie s’est réveillée et a touché plusieurs organes. Il est aujourd’hui en rémission après avoir été traité par immunothérapie. Il a reçu 24 perfusions intraveineuses. " Avec ces traitements, on va rendre le système immunitaire beaucoup plus virulent à l’encontre de la maladie cancéreuse" souligne son onco-dermatologue, le docteur Caroline Dutriaux.

Trois grands types de cancers de la peau

Les carcinomes sont les cancers de la peau les plus fréquents. Ils surviennent le plus souvent après l'âge de 50 ans, sur les zones découvertes du corps comme le visage, le cou, les épaules, avant-bras, jambes. Une exposition au soleil excessive et chronique est généralement à l’origine de leur apparition.

Ces carcinomes (basocellulaire) sont guérissables dans la majorité des cas. Mais certains d’entre eux, appelés « carcinomes épidermoïdes », peuvent générer des métastases s’ils ne sont pas retirés à temps.
Le troisième type de cancer est le mélanome. Il s'agit du cancer de la peau le plus grave car il peut métastaser (20 % des mélanomes métastasent). Il est responsable de 75 % des décès causés par un cancer de la peau.

Prévention : comment éviter le cancer de la peau ?

Se protéger des rayons UV est la meilleure des préventions d'un cancer de la peau. Quelques réflexes simples permettent de limiter les risques :

Et les médecins de rappeler que la protection de la peau, ce n’est pas seulement en vacances ou à la plage.  Celles et ceux qui travaillent en extérieur doivent aussi penser aux crèmes solaires et couvre-chefs.

Le cancer de la peau ne part pas en vacances : Reportage au Centre hospitalier universitaire de Bordeaux avec Gilles Coulon et Sébastien Delalot

 

Les cancers de la peau: comment les prévenir, les soigner ?

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société cancer environnement