Législatives 2022 : Edwige Diaz, la nouvelle députée de la Gironde, valeur montante du Rassemblement National

Publié le Mis à jour le
Écrit par Julie Chapman

Elle a remporté les élections législatives ce dimanche 19 juin avec 58,70 % des voix. Edwige Diaz, candidate du Rassemblement National est depuis plusieurs années l'une des figures du parti mariniste, en France mais aussi dans le Blayais, où elle a su s'implanter. Portrait du nouveau visage de la circonscription du Nord-Gironde.

Elle incarne la nouvelle génération du Rassemblement National. A 33 ans, Edwige Diaz a été élue très confortablement ce dimanche 19 juin, à la tête de la onzième circonscription de Gironde.

Une figure du parti mariniste qui a déjà réussi à se faire un nom dans le paysage girondin. 

Premiers pas à l'UMP

Il y a cinq ans, Edwige Diaz s'installe à Saint-Savin-de-Blaye, dans le Nord de la Gironde. En union libre, sans enfant, cette fille d'enseignante et de commercial fait ses débuts en politique en 2007, lors des élections présidentielles. Elle vote alors pour Nicolas Sarkozy et s'encarte à l'UMP. 

Cette diplômée d'un master en espagnol se tourne finalement en 2014 vers le Rassemblement National, après la découverte de Marine Le Pen, lors d'un meeting en Corrèze.

Je l'ai vue sur scène, j'ai le poil qui s'est hérissé, les larmes aux yeux et je me suis dit c'est ça que tu veux faire.

Edwige Diaz, députée RN de la onzième circonscription de Gironde

Multiples casquettes

Elle quitte alors son emploi de chargée de développement dans une entreprise privée pour devenir membre du bureau national du Rassemblement National. Elle succède à Jacques Colombier en Gironde en 2016 à la tête de la fédération départementale.

Avec sa réputation de travailleuse acharnée, elle devient ensuite conseillère régionale, conseillère municipale et communautaire à Saint-Savin-de-Blaye. 

► Reportage de France 3 Aquitaine sur la campagne d'Edwige Diaz, le 3 juin dernier

Proche de Marine Le Pen, elle porte les valeurs du parti en mettant en avant les problématiques d'insécurité mais aussi de désertification des zones rurales.