Météo : des records de chaleur battus ce dimanche, les températures vont fortement chuter dans la semaine

Ce week-end du 13 et 14 avril a été marqué par un pic de chaleur en Aquitaine, avec des températures dépassant par endroits les 30 degrés. Un pic de courte durée : à partir de ce lundi 15 avril, et pour toute la semaine, le mercure va chuter. Des gelées sont même attendues localement.

Il flottait comme un air d'été en Aquitaine ce week-end. Le samedi 13 et dimanche 14 avril, la région a connu un pic de chaleur, et le mercure a grimpé à de nombreux endroits, battant parfois des records.

C'est à Captieux, dans le sud-Gironde, que la température maximale a été relevée pour dimanche, avec 31,4 degrés au thermomètre. Pourtant, ce n'était pas suffisant pour battre le record mensuel d'avril, établi en 2007 avec 33 degrés enregistrés.

Largement au-dessus des normales de saison

En Dordogne, en Gironde, dans les Landes, nombreux sont les endroits où les relevés de Météo France ont affiché des températures au-delà des 30 degrés. "Nous sommes bien au-dessus des normales de saison, qui se situent aux alentours de 18 ou 19 degrés sur l'Aquitaine pour le mois d'avril", détaille Muriel Guegan, prévisionniste régionale de Météo France à Bordeaux.

Malgré ces températures élevées, peu de records mensuels sont tombés. "Mais souvent, les records sont enregistrés vers la fin du mois d'avril. Là, on était dans la première quinzaine", note la prévisionniste régionale.

Si on regarde les records décadaires, c'est-à-dire du 10 au 20 avril, alors sur une grande partie de l'Aquitaine, les records de température sont plus généralisés.

Muriel Guegan

Prévisionniste régionale de Météo France à Bordeaux

Des records de température et un pic de chaleur qui ne doivent pour autant pas inquiéter outre mesure. "Oui, il y a un pic de chaleur légèrement plus tôt au mois d'avril que d'autres années, mais il ne faut pas en tirer de conclusions, avance Muriel Guegan. De l'air très chaud est remonté du sud, on était dans des conditions anticycloniques, donc ce n'est pas non plus anormal. Et les températures du matin n'étaient pas excessives."

Une "goutte froide" arrive des pays scandinaves

Cet épisode de hausse du mercure s'est aussi rapidement arrêté : dès ce lundi 15 avril, l'air chaud a cessé de circuler et les températures sont fortement retombées, jusqu'à passer à certains endroits en dessous des normales de saison.

"On est repassés dans un flux perturbé, avec un phénomène de goutte froide. De l'air froid nous arrive des pays scandinaves, c'est également courant de voir ce phénomène en avril", explique Muriel Guegan.

15 degrés perdus en trois jours

La baisse des températures sera particulièrement sensible à partir du milieu de la semaine, avec un thermomètre qui affichera 14 à 15 degrés en Aquitaine. Soit une perte, par endroits, de 15 degrés en trois jours.

"Il faudra aussi faire attention en fin de semaine, les matinées seront fraîches, avec une baisse des valeurs minimales", avertit la prévisionniste de Météo France.

Très localement sur l'Aquitaine, il pourra y avoir des petites gelées, avec des températures à 0 voire moins 1 degré le matin.

Muriel Guegan

Prévisionniste régionale de Météo France à Bordeaux

Ces gelées, très localisées, pourront intervenir "plutôt dans les terres", sur des points froids déjà identifiés, comme le nord-est des Landes, le sud-ouest du Lot-et-Garonne ou en Dordogne.

Ces potentielles gelées locales ne surprennent pas non plus la prévisionniste de Météo France. "Ça arrive souvent au printemps, avance Muriel Guegan. Et l'après-midi, on retournera sur des valeurs de saison." Après les pics de chaleur des deux derniers week-ends, les thermomètres resteront donc sages en cette fin de semaine.