Musées, piscines, cinémas... quels sont les lieux où le pass sanitaire est obligatoire dès ce 21 juillet à Bordeaux ?

Dès ce mercredi 21 juillet, le pass sanitaire (vaccination ou test négatif), devient obligatoire dans les lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes, pour les visiteurs âgés de plus de 18 ans. Quels sont les lieux concernés à Bordeaux ?
Si vous avez plus de 18 ans, il faudra présenter un pass sanitaire pour accéder aux quatre piscines gérées par la ville de Bordeaux. Photo d'illustration.
Si vous avez plus de 18 ans, il faudra présenter un pass sanitaire pour accéder aux quatre piscines gérées par la ville de Bordeaux. Photo d'illustration. © 12019 / Pixabay

À partir de ce mercredi 21 juillet, il vous faudra montrer patte blanche, ou plutôt pass sanitaire valide, pour accéder à tous les lieux de culture et de loisirs rassemblant plus de 50 personnes simultanément, selon un décret paru mardi 20 juillet au Journal Officiel. 

Pour rappel, cette obligation de présenter un pass sanitaire valide s'applique pour l'instant aux plus de 18 ans uniquement.

Le pass sanitaire s'obtient après un parcours de vaccination complet, un test (antigénique ou PCR) négatif de moins de 48 heures, ou encore un test attestant de la guérison du Covid-19 depuis plus de 11 jours et moins de six mois. 

Quels sont les lieux concernés à Bordeaux ? 

Musées, piscines, bibliothèques...

Concernant les établissements gérés par la ville de Bordeaux, le pass sanitaire est désormais nécessaire pour accéder aux dix lieux suivants : 

D'autre part, le pass sanitaire est aussi obligatoire pour accéder aux quatre piscines de Bordeaux : Judaïque, Grand Parc, George Tissot et Stéhélin.

En revanche, la plage du lac de Bordeaux est toujours en accès libre, sauf pour les animations requérant une inscription préalable. 

Quid des cinémas et des salles de sport ? 

Théoriquement, le pass sanitaire est désormais également obligatoire pour accéder aux salles de cinéma. Sauf lorsque la jauge est inférieure à 50 personnes. C'est le choix qu'a fait l'Utopia, à Bordeaux, qui limite désormais à 40 le nombre de spectateurs autorisés à chaque séance. 

Idem dans les salles de sport dont la capacité d'accueil dépasse les 50 pratiquants. Si le pass sanitaire doit être présenté pour y accéder, certaines salles font le choix de limiter leur jauge pour échapper à la mise en place de la mesure, comme le Fitness Parc de Talence par exemple. 

En ce qui concerne les restaurants, trains, centres commerciaux, le projet de loi d'extension du pass sanitaire est examiné ce mercredi 21 juillet à l'Assemblée à partir de 15 heures. 

En Gironde, onze centres commerciaux dépassent les 20.000 m2 et pourraient être concernés par l'obligation du pass sanitaire. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société infos pratiques musée culture loisirs sorties et loisirs cinéma