Des cas de Covid plus nombreux ces derniers jours en Nouvelle-Aquitaine

En une semaine, le nombre de nouveaux cas de covid-19 a doublé en France. En Nouvelle-Aquitaine, plus d'un test effectué sur 4 est positif. Les autorités recommandent un renforcement des gestes barrières.

"Il n'est pas là ce matin le chef de poste ? Non, il a le covid". "Allo ? on annule pour samedi soir, désolée, mon mari a le covid". "Je ne suis pas très bien, je vais aller faire un test"....

Depuis quelques jours, le covid est bel et bien de retour dans toutes les conversations. Qui n'a pas un proche ou une connaissance de nouveau touché par le coronavirus ? 

Plus d'un test sur quatre positif

Les chiffres parlent d'eux-mêmes. En une semaine, le taux d'incidence est passé de 285 cas pour 100 000 habitants à 463 cas (semaine du 13 au 19 juin, chiffres Santé Publique France). Et le nombre de tests positifs par rapport à l'ensemble des tests effectués a presque doublé. 28,8% sont aujourd'hui positifs.

Après deux mois de ralentissement, juin voit un retour marqué de la circulation du coronavirus, 100% variant Omicron.

"On a clairement un sursaut de demandes de tests" nous confie un pharmacien bordelais. "La semaine dernière, on en réalisait trois à cinq par jour, là on est entre vingt et trente et en moyenne la moitié est positif".

Chez SOS médecins aussi, les consultations pour symptômes covid ont sensiblement augmenté, + 31% en une semaine.

Le retour des gestes barrières

Certains les avaient presque oubliés, trop heureux de tourner une lourde page. Mais il va peut-être bien falloir s'y remettre.

"Les recommandations, c'est vraiment le respect des gestes barrières" martèle l'ARS Nouvelle-Aquitaine, "le port du masque, notamment dans les transports, se laver les mains et bien-sûr s'isoler si l'on est positif".

Cette augmentation du nombre de cas positifs se traduit par une légère hausse des hospitalisations : + 24,8% en Nouvelle-Aquitaine en une semaine avec 292 nouvelles admissions dont 14 en soins critiques.

Pour les plus de 60 ans, les autorités recommandent une deuxième dose de rappel.

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité