• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Opéra de Bordeaux : un conflit social empêche la diffusion audiovisuelle de '“La Vie Parisienne”

L'opéra de Bordeaux. (Photo d'illustration) / © Fred Romero via Flickr
L'opéra de Bordeaux. (Photo d'illustration) / © Fred Romero via Flickr

La diffusion audiovisuelle de "La Vie parisienne", dernière création de l'Opéra national de Bordeaux (ONB), et sa retransmission en direct sur grand écran hors de l'établissement programmée pour le 26 septembre, sont annulées en raison d'un conflit social, a annoncé samedi la direction de l'ONB. 

Par AFP

Cette opération prévoyait en effet la diffusion en différé de ce spectacle sur France Musique, France 3 Nouvelle Aquitaine, et la chaîne musicale Mezzo.

"En raison de revendications sociales irrecevables de la CGT, l'Opéra National de Bordeaux se voit contraint d'annuler la diffusion de 'La Vie parisienne' sur grand écran, place de la Comédie, en direct du Grand-­-Théâtre, le 26 septembre 2017", et de "renoncer à sa diffusion en différé sur France Musique, France 3 Nouvelle Aquitaine et Mezzo", selon la communiqué de la direction.

Les représentations sont maintenues 


Le conflit est lié à "des revendications syndicales sur les droits voisins audiovisuels", a précisé l'administrateur général de l'opéra de Bordeaux, Olivier Lombardie.

"Alors que les artistes touchent déjà une prime mensuelle pour couvrir ces droits, les syndicats demandent pour la diffusion de la 'Vie Parisienne' une prime exceptionnelle, pas seulement pour les artistes mais pour l'ensemble des métiers", a-t-il expliqué.

"Cela revient donc à augmenter la prime que percevaient déjà les artistes et à l'étendre à tous les salariés", selon l'administrateur général. "Or le versement de la prime qu'ils réclament représenterait un supplément de 40.000 euros (charges comprises) par rapport au coût global de la captation et de la retransmission, qui était estimé à 250.000 euros", a précisé M. Lombardie.

Toutefois, les représentations de "La vie parisienne" dans l'opéra sont maintenues, a-t-il ajouté.


Dans son communiqué, la direction de l'ONB ajoute qu'elle "espère sortir de ces tensions et travaille à la recherche d'un accord qui, tout en respectant le droit des artistes et des salariés, permettra d'accomplir sereinement ses missions de service public, dont l'élargissement et la diversification des publics qui sont essentiels".

"Cela fait des mois que plusieurs dossiers, relatifs notamment au temps de travail, à la parité, et aux revalorisations salariales, restent en suspens parce que la dialogue avec M. Lombardie est impossible", a répondu Arnaud Lafitte, responsable du pôle juridique de l'union départementale de la CGT. "On ne pourra pas négocier sur cette captation du 26 septembre, tant que ces dossiers ne seront pas traités", a ajouté le syndicaliste.

"La Vie Parisienne" de Jacques Offenbach, sous la baguette du nouveau directeur de l'ONB Marc Minkowski, est présentée du 23 septembre au 1er octobre.

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Le west coast swing

Les + Lus