L'ouverture du Muséum d'Histoire Naturelle de Bordeaux reportée à cause des intempéries

80 spécimens d'animaux naturalisés ont été endommagés / © F3 Aquitaine
80 spécimens d'animaux naturalisés ont été endommagés / © F3 Aquitaine

Deux semaines après les violents orages qui ont frappé Bordeaux et sa métropole, les équipes du Muséum d'Histoire Naturelle de Bordeaux n'en finissent plus de découvrir les dégâts. D'importants travaux sont nécessaires. Un coup dur ! L'ouverture prévue à l'automne 2018 est reportée.

Par Jean-François Géa

Environ 80 spécimens d'animaux naturalisés ont été renvoyés dans les ateliers de restauration.

Des trombes d'eau se sont engouffrées dans les vitrines.

Une grande partie du travail de muséographie effectué depuis plusieurs semaines est réduite à néant !

Nathalie Mémoire, la Directrice du Muséum d'Histoire Naturelle de Bordeaux est fataliste :

On espérait une ouverture au public autour de 9 ou 10 novembre. On est décalé.
Je ne peux pas vous dire, si c'est de quelques semaines, ou beaucoup plus...


L'orage a frappé le Muséum le samedi 26 mai entre 14h et 15h.
La grêle a semble-t-il bouché les chéneaux. L'eau a débordé, s'est infiltrée sous la toiture. Elle a traversé les plafonds. Dévalé les escaliers. Envahi les étages.

Les dégâts sont considérables. 2 semaines plus tard, sous l'effet de l'humidité, le plancher du premier étage gondole.

Le parquet a "tuilé". Il faut vider toutes les vitrines y compris celles qui n'ont pas été touchées par l'inondation.


Le parquet du premier étage du Muséum d'Historie Naturelle de Bordeaux a "tuilé" / © F3 Aquitaine
Le parquet du premier étage du Muséum d'Historie Naturelle de Bordeaux a "tuilé" / © F3 Aquitaine


L'ampleur des travaux nécessaires est encore difficile à évaluer pour Nathalie Mémoire

Je ne maîtrise absolument pas l'importance des travaux à réaliser.
Une fois que ces éléments, en terme de coût et de calendrier, auront été objectivés par la direction technique, nous pourrons proposer un calendrier d'installation.


Pas de calendrier, mais un constat amer

On a l'impression d'avoir reculé de 6 mois dans le travail d'installation de la collection.



Voir le Reportage de Gladys Cuadrat et Didier Bonnet

10 jours après les violents orages qui ont frappé Bordeaux et sa métropole, les équipes du Muséum d'Histoire Naturelle de Bordeaux n'en finissent plus de découvrir les dégâts. D'importants travaux sont nécessaires. Un coup dur ! L'ouverture prévue à l'automne 2018 est reportée.
les intempéries repoussent l'ouverture du muséum



A lire aussi

Sur le même sujet

Safran dédommage Dassault pour moteur défectueux avec un chèque de 280 millions de dollars

Les + Lus