Un humain peut ingérer jusqu'à cinq grammes de plastique par semaine, le saviez-vous ?

replay

Des centaines de millions de tonnes de plastique sont produites chaque année dans le monde et moins de 10 % de cette production est recyclée. Résultat : une pollution qui affecte notre planète et notre santé. Les détails en moins de 3 minutes, avec Delphine Roux dans T'as la Soluce ?!

En 1990, le groupe Elmer food beat chantait...

C’est sûrement ce qu’a pensé Alexander Parkes, le chimiste britannique qui a créé, en 1856,  le premier plastique, à base d'acide nitrique, d'éthanol et de cellulose. Ce plastique s’appelait parkesine. Puis en 1907, la première matière plastique industrielle est créée et c’est la révolution !  

Alors oui, à l’origine, le plastique semblait fantastique...

Il représentait une alternative synthétique aux matières premières naturelles et permettait de fabriquer de nombreux objets, solides, légers, peu coûteux et durables.

Tellement durables, que sa durée de vie est alors estimée entre 450 ans et l'infini.  

Le problème, c’est que la production mondiale connait une croissance exponentielle : 

  • 2.3 millions de tonnes en 1950
  • 448 millions en 2015

À ce rythme, elle devrait doubler d'ici à 2040. 

 

Alors forcément, la production de plastique est plutôt en bonne santé. Mais pas nous !  

Pourquoi le plastique n'est pas si fantastique ?  

Parce que nous mangeons du plastique... et ce n’est pas très bon pour l’organisme. En effet, selon WWF, un individu moyen pourrait ingérer jusqu’à 5 grammes de plastique chaque semaine, soit l’équivalent d’une carte de crédit. 

 

via GIPHY

De quelle façon ? Huit millions de tonnes de plastique finissent dans l’océan chaque année. Ils se décomposent en petits morceaux appelés microplastiques, et ils sont assez petits pour entrer dans notre chaîne alimentaire.   

Bien sûr, on nous parle de recyclage, mais concrètement, il faut savoir que : 

Sur la totalité des déchets plastiques : 

  • 9 % sont recyclés 
  • 12 % sont incinérés  
  • et 79 % s’accumulent dans des décharges ou dans la nature et donc dans les océans. 

Alors en espérant que les industries produisent moins de plastique, nous pouvons, à notre échelle, réduire notre impact : 

  • En achetant par exemple des produits en vrac non emballés 
  • En utilisant une gourde plutôt que des bouteilles en plastique
  • En optant pour du savon solide
  • En choisissant des vêtements conçus en matières naturelles 

 

Parce qu’honnêtement, pour notre environnement et pour notre santé, le plastique, c'est plutôt dramatique.  

En attendant, un petit plongeon dans l’océan sans risque, ça vous tente ?  Tant que c’est encore possible ! 

 

via GIPHY

Retrouvez "T'as la Soluce ?!" sur la plateforme France.tv

 

 

 

 

 

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité