Un oligarque russe installé à Bordeaux retrouvé mort en Espagne avec sa famille

Publié le Mis à jour le
Écrit par SP

Un millionnaire russe et sa famille installés à Bordeaux retrouvés morts dans une villa en Espagne. Leurs décès interrogent alors qu’ une série de suicides touche des oligarques depuis le début de la guerre en Ukraine.

Sergey Protosenya habitait dans une maison cossue du quartier Caudéran, à Bordeaux. Il s'y était installé il y a plusieurs années avec son épouse et leurs enfants.

Des personnes discrètes et sans histoires pour leur voisin qui ne "savait pas qu'il habitait à côté de gens aussi riches !"

Les volets sont fermés mais le jardinier est venu entretenir la propriété comme il en a l'habitude en début de semaine.

Comme elle le fait à chaque congés scolaires, la famille est partie en vacances.

Elle se trouve en Espagne. Le 19 avril, ce riche expatrié est découvert pendu dans des conditions mystérieuses dans le jardin de sa villa de Lloret de Mar sur la Costa Brava.

La police retrouve un peu plus loin les corps poignardés de sa femme Natalia et de sa fille de 18 ans. Elles étaient allongées près d’une hache et d’un couteau.

C'est son fils alors en déplacement et sans nouvelles de sa mère qui a alerté les secours catalans.

Sergey Protosenya était l'ancien directeur du géant gazier Novatek, un important producteur russe de gaz naturel (deuxième compagnie gazière russe après Gazprom)Il siégeait toujours au conseil d’administration. Il avait été auparavant directeur financier de la compagnie pétrolière russe TarkosaleneftegaSa fortune était estimée à 440 millions d'euros.

Deux pistes évoquées par les enquêteurs espagnols

Les enquêteurs espagnols soupçonneraient l’homme d’affaires russe d’avoir tué sa femme et sa fille dans leur sommeil avec de s’être suicidé.

Thèse à laquelle ne semble pas croire son ancien employeur.

"Serge Protosenya s’est imposé comme une personne exceptionnelle et un merveilleux père de famille, un professionnel Faure qui a apporté une contribution considérable à la formation et au développement de la société. Malheureusement, des spéculations ont émergé dans les médias à ce sujet mais nous sommes convaincus que ces spéculations n’ont aucun rapport avec la réalité" a-t-il réagi dans un communiqué.

Une autre piste est envisagée et évoquée par le média local Telecino: celui du triple homicide, maquillé en scène de drame familial.

Depuis le déclenchement de la guerre en Ukraine, une vague de suicides et de meurtres familiaux parmi la classe économique dirigeante russe interroge. Ces morts interviennent dans le contexte de guerre entre la Russie et L'Ukraine qui a mené à la multiplication des sanctions économiques par l’Union européenne à l’égard des oligarques russes.

Sergey Protosenya est le dernier oligarque retrouvé mort. Le sixième depuis le début de l’année. Sa fille était scolarisée en terminale au lycée privé Grand Lebrun à Bordeaux. L'établissement va mettre en place une cellule de soutien psychologique pour les élèves lundi 2 mai jour de la rentrée scolaire.

La direction a tenté de joindre le fils aîné qui était scolarisé en prépa l'année dernière. Sans réponse pour le moment.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité