Voile : revivez les 18 Heures d’Arcachon en images

Publié le Mis à jour le
Écrit par Barbara Gabel avec H. Lauzy

Devenu un rendez-vous incontournable de l'été nautique sur le bassin, les 18 Heures d’Arcachon (Gironde) ont réuni plus de 80 voiliers ces 2 et 3 juillet 2022 pour une 48ème édition. Les concurrents, navigateurs confirmés ou simples plaisanciers, ont passé une nuit de course en mer.

Ils se sont élancés à 15 heures sous un ciel ensoleillé et une mer quelque peu agitée. Au total, 83 équipages pour près de 350 personnes se sont donnés rendez-vous ce samedi 2 juillet pour les 18 Heures d’Arcachon, une course d’endurance devenue un rendez-vous incontournable de l’été nautique.

Organisé depuis 1969 par le club du Cercle de la voile d'Arcachon, l'événement fête sa 48ème édition. Cette régate conviviale réunit des navigateurs confirmés et des simples plaisanciers. Objectif : parcourir les eaux du bassin jusqu'au petit matin. Pour les concurrents qui ne veulent pas passer la nuit en mer, un format adapté leur est destiné : la course jusqu’à minuit.

Une course transgénérationnelle

“Elle est la deuxième course habitable de la Nouvelle-Aquitaine, on cherche à tenir le cap et pour l’instant on tient !", se félicite Eric Limouzin, président du Cercle de la voile d'Arcachon, qui espère atteindre les 100 équipages lors de la prochaine édition.

Aux 18 heures d'Arcachon, il n'est pas rare de voir deux à trois générations dans le même bateau. C'est le cas du voilier d'Olivier, skipper depuis près de 40 ans, qui embarque ses petits-enfants.

"On ne compte plus le nombre de 18 heures que l’on a fait, c’est vraiment la fête annuelle !", se réjouit le Girondin. "Les enfants ont été élevés dans la voile, donc on perpétue cela... Et on y va pour la gagne !"

Cette nuit, les conditions pour naviguer ont été compliqué à cause du vent thermique. "Il y avait 18 à 20 nœuds de vent, avec des pics à 25 !", relate Pierre Lamaison, l'un des organisateurs de l'événement.

Deux zodiacs assuraient la sécurité toute la nuit. "Il y a eu plusieurs cas de casses, notamment de safran (NDRL : la partie immergée du gouvernail). Certains ont réussi à se mettre à l'abri du vent, à faire des réparations et à repartir, c'est incroyable !"

Revivez le départ de la course

durée de la vidéo : 22sec
Les concurrents du 18 heures d'Arcachon se sont élancés sur une mer quelque peu agitée. ©Nicolas Pressigout - France Télévisions

Revivez la tombée de la nuit à bord d'un voilier

A bord d'un voilier, à la tombée de la nuit. ©Olivier Prax - France Télévisions

Le reportage de H. Lauzy, N. Pressigout et C. Berge