Quatre jeunes pédalent pour la biodiversité et alertent "on est aujourd'hui dans la 6e extinction de masse"

Publié le Mis à jour le
Écrit par C.A. avec Thibault Grouhel et O. Prax

Ils sont partis 12 jours autour de la Gironde avec leur vélo. A la rencontre des habitants et d'experts. C'est le moyen qu'ils ont trouvé pour sensibiliser, autour d'eux, à l'importance de la biodiversité.

"L'idée de ce projet, c'est de montrer l'importance de la biodiversité et l'état dans lequel elle est actuellement" explique Catherine Bogs.

Cette franco-allemande, géo-écologue de 28 ans, est à l'origine de ce périple à vélo qui vise à attirer l'attention sur un problème environnemental et sociétal qui la préoccupe au plus haut point. 

Aujourd'hui on est dans la sixième extinction de masse. Dans l'histoire de la vie sur Terre, il y en a eu cinq avant et c'était généralement dû à des météorites ou des super-volcans. Là aujourd'hui c'est à cause de l'homme.

Catherine Bogs

à France 3 Aquitaine

A ses côtés, sept autres jeunes préoccupés comme elle par la tournure que prennent les choses côté environnement, participent à l'aventure. Trois ont pris la route à ses côtés.



Ensemble, ils ont parcouru près de 600 kilomètres entre le 12 et le 26 mars à travers les espaces naturels sauvegardés de Gironde. 

"On aimerait que chacun prenne conscience de ces problèmes et on a décidé de pédaler pour faire passer le message" poursuit Catherine. 

"De belles réactions" des habitants croisés sur la route

Le groupe est régulièrement interpellé par les habitants qu'il croise. "On a de belles réactions" assure Catherine.

"Les gens sont contents de voir des jeunes engagés qui essaient de faire quelque chose. Ils sont très ouverts, ils posent beaucoup de questions. Ca nous permet de faire passer notre message, pas de manière militante mais en agissant, et ça, ça les interpelle, ce sont eux qui nous interrogent".

Le périple comprend également des rencontres avec des naturalistes de la région. Ce jour-là, Manon, guide pour le département de la Gironde, leur fait découvrir un "espace naturel sensible" du côté d'Hosteins. 

"Ca donne de l'espoir de voir des jeunes se mobiliser comme ça" nous dit-elle. En tant que spécialiste et observatrice privilégiée de l'environnement, elle se dit convaincue que les crises vont se multiplier. "Parfois, on se sent un peu seul à porter ces enjeux là, alors voir des jeunes s'emparer de ces sujets ça fait plaisir".



Elle explique que le réchauffement climatique a déjà un impact ici. "Il n'est pas forcément visible à l'œil nu tout de suite, mais les espèces subissent les changements de température. Et puis il y a aussi le problème de la raréfaction des zones humides dans le secteur".

Périple éco responsable et presque zéro déchet

13 heures. C'est le moment de la pause déjeuner. Les quatre compères vont cuisiner à l'instinct avec le petit réchaud qu'ils ont fabriqué eux mêmes, à partir d'une canette.

"On n'a jamais de recettes pré déterminée, l'idée c'est d'être créatif. En général, on va au magasin, il y a des solutions pour tout, pour le moindre détail. Nous, on essaie de faire avec ce qu'on a, d'acheter le moins possible" précise Catherine.

Ce midi, ce sera riz avec curry de légumes et tofu. L'équipée a amené quelques épices permettant de faire des merveilles avec trois fois rien.

"On essaie aussi d'avoir une démarche éco responsable" ajoute Charles. "On limite les emballages et on a des produits bruts. Pareil pour les produits d'hygiène. Par exemple, on a un petit pot commun de dentifrice que j'ai fait à partir de seulement trois produits : huile de coco, argile blanche et huile essentielle de menthe poivrée. C'est presque zéro déchet et ça s'inscrit dans la démarche du respect de la biodiversité".

Leur tour de la Gironde à vélo a été soutenu par l'Ofaj, l'office franco-allemand pour la jeunesse, dans le cadre du laboratoire de projet "Notre Europe, Notre Avenir" qui  encourage les 18 - 30 ans à élaborer des actions qui leur tiennent à cœur.

9 initiatives avaient été retenues en novembre dernier, dotées d'une subvention de 3000 euros.

REPORTAGE : Thibault Grouhet et Olivier Prax 

durée de la vidéo : 02min 35
Ils sont partis 12 jours autour de la Gironde avec leur vélo. A la rencontre des habitants et de naturalistes. C'est le moyen qu'ils ont trouvé pour sensibiliser, autour d'eux, à l'importance de la biodiversité. ©T.Grouhel/O.Prax

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité