Gironde : vigilance orange pour le risque de crues de la Garonne et la Dordogne

L'eau va monter le long de la Garonne et de la Dordogne, ce mardi 10 mars, entre Libourne et Bordeaux. L'ensemble des communes de la confluence Garonne-Dordogne est placé en vigilance orange pour le risque de crues. 
 
Les bords de la Garonne inondés le 13 décembre 2019 à Bordeaux.
Les bords de la Garonne inondés le 13 décembre 2019 à Bordeaux. © Nicolas Tucat AFP
L'eau a commencé à déborder dans la zone toujours sensible à la confluence de la Garonne et la Dordogne, entre Bordeaux et Libourne. Le service de prévision des crues Gironde-Adour-Dordogne a placé l’ensemble des communes de ce secteur en vigilance orange.
Les fortes pluies des derniers jours associée à une période de très fortes marées sont à l'origine de ces crues. "Une période de très fortes marées est en cours (coefficient 105 lundi soir, 110 et 114 mardi, avec un maximum de 117 mercredi). Combinées à des débits importants de la Garonne et de la Dordogne, elles génèrent des débordements significatifs lors des prochaines pleines mers.​​​​​​", détaille Vigicrue dans son bulletin. 
Les marées les plus fortes se produiront mercredi 11 mars,  avec les coefficients de 116 et 117. À Libourne, des débordements étaient prévus lors des marées hautes de lundi soir et mardi matin ainsi qu’à Bordeaux, lors de la marée haute de mardi matin.

À Bordeaux, la prévision des hauteurs d'eau attendues sont maximum le mardi 10 mars à 8 heures ( entre 6,33 et 6,56 ). À Libourne, la prévision des hauteurs d'eau attendues sont maximum le mardi 10 mars à 9 heures ( entre 5,69 et 6,09 ).
Les personnes situées à proximité du fleuve sont invitées à ne pas rester dans des lieux susceptibles d’être touchés par des inondations, c'est ce que préconise la Préfecture de la Gironde. Le boulevard des Frères Moga est déjà impacté. La circulation a été réduite à cause d'inondations au niveau des quais.
 
Les Landes ont aussi été touchées par les inondations ce matin. Cinq routes sont actuellement coupées à la circulation. Il s'agit des RD 340 à Lit-et-Mixe, la RD 10E entre Cap-de-Pin et Labouheyre,  la RD 362 à Biaudos, la RD 368 entre Préchacq-les-Bains et Goos et la RD322 – Yzosse – Saint-Vincent-de-Paul/


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
inondations météo intempéries réchauffement climatique environnement