Incendie de Saint-Jean-d'Illac : le sinistre est "stabilisé"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Alice Robinet avec AFP
Plus de 300 hectares de pinèdes ont déjà brûlé depuis le départ de l'incendie hier.
Plus de 300 hectares de pinèdes ont déjà brûlé depuis le départ de l'incendie hier. © Sandrine Valero / France 3 Aquitaine

Les pompiers continuent de lutter en Gironde contre un incendie de forêt qui a détruit plus de 300 hectares de pins depuis vendredi. Des pompiers sont arrivés en renfort, notamment de Charente-Maritime et Toulouse.

Selon le prefet de Gironde, qui a fait le point avec nos équipes sur le terrain ce matin, l'incendie ne devrait pas être totalement éteint avant plusieurs jours.

Le feu "est calmé, stabilisé, mais il n'est ni circonscrit, ni maîtrisé", a déclaré la préfecture de Gironde. "Il y a des zones actives, il y a des flammèches, et toujours le risque de reprises de feu par endroits".

En début d'après-midi, la préfecture annonce des nouvelles encourageantes :


durée de la vidéo: 00 min 35
Vidéo : Pierre Dartout, le préfet de Gironde fait le point sur l'incendie de Saint-Jean-d'Illiac


 Il y a actuellement 360 pompiers sur le terrain, aidés six avions : quatre Canadair et deux Dash. Des pompiers arrivent en renfort de Midi-Pyrénées et de Poitou-Charente, pour prendre le relais.

Les habitants de Pessac et Saint-Jean-d'Illac qui ont du évacuer leurs habitations dans la nuit ne sont pas autorisés à rentrer chez eux ce matin.



Le vent faiblit ce matin mais risque de repartir cet après-midi


Des avions Canadairs et un bombardier d'eau Dach, qui avaient appuyé les pompiers depuis vendredi en fin d'après-midi jusqu'à la nuit, doivent de nouveau entrer en action en début de matinée sur l'incendie de Saint-Jean-d'Illac à environ 20 km au sud de Bordeaux, a-t-on précisé auprès des pompiers de Gironde.

Le dispositif important, près de 300 pompiers et une soixantaine de camions sur place, reste mobilisé, même s'il a pu être très légèrement allégé dans la nuit de quelques véhicules qui étaient engagés sur quelques points sensibles de l'incendie.

L'incendie n'est pas encore maîtrisé


Le feu, qui s'est déclaré vers 14H30 vendredi, n'est toujours pas "fixé", mais la situation météo s'est "améliorée", avec le vent chutant en deuxième partie de nuit et à l'aube, entre 10 et 20 kmh, selon les pompiers. Selon Météo-France il ne devrait pas dépasser 15 km/h dans la journée.

Le vent, atteignant 50 km/h en soirée vendredi et par moments tournant, avait constitué le principal ennemi des pompiers vendredi, en occasion plusieurs sautes de feu par-dessus le front de lutte contre les flammes.

Des habitations évacués à Saint-Jean-d'Illac et Pessac


En soirée, le préfet d'Aquitaine et de Gironde Pierre Dartout, rendu sur place, a annoncé l'évacuation, par précaution, de 40 habitations à Saint-Jean-d'Illac, 80 sur la commune voisine de Pessac, ainsi qu'une maison de santé comptant quelque 80 pensionnaires, sans qu'aucune habitation ait été atteinte
par le feu à ce stade.

La préfecture de Gironde doit tenir dans la matinée de samedi un point actualisé sur la situation.

La surface de forêt détruite annoncée à l'aube, 370 hectares, a été revue à la

baisse après un survol plus détaillé réalisé samedi matin.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.