Cet article date de plus de 6 ans

J'ai passé mes vacances dans une maison Le Corbusier à Pessac

Voilà ce que pourront raconter quelques privilégiés.  Un couple de girondins a choisi d'échanger leur maison située dans la cité Frugès à Pessac. Pour partager le plaisir d'habiter une cité-jardin qui a révolutionné l'architecture dans les années 20.
© France 3 Aquitaine
Des cubes de bétons colorés posés au milieu de la commune de Pessac.  Le Corbusier les a imaginé entre 1924 et 1926 pour le compte d'Henry Frugès. L'industriel sucrier voulait loger ses ouvriers. La Cité est un chef d'oeuvre. Elle a révolutionné l'habitat social et l'architecture. 

Pierre et sa femme sont du métier. Alors quand ils ont découvert qu'ils pouvaient échanger leur maison bruxelloise pour l'une des cinquante habitations de la Cité Frugès, ce coupe d'architectes n'a pas hésité. 

"C'est assez exceptionnel,. C'est probablement la seule maison Le Corbusier qu'on puisse louer, échanger ou venir habiter" s'enthousiasme Pierre. Il a particulièrement apprécié la terrasse.  Même si les escaliers sont un peu trop nombreux selon lui. 

Les propriétaires ont voulu partager le bonheur d'habiter cette maison baignée de lumière. 
"l'un des aspects principaux c'était l'échange. Ne pas garder pour nous mais faire découvrir à un maximum de gens en quoi le travail de Le Corbusier reste d'actualité". 

Le reportage de Catherine Bouvet et Dominique Mazères : 
Echanger votre maison contre une villa Le Corbusier à Pessac, c'est possible

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
architecture patrimoine vacances