Circulation : les forains bloquent l'A63

© Guillaume Decaix
© Guillaume Decaix

Les forains demandent la revalorisation et reconnaissance de leur métier. Ils bloquent l'A63 au sud de Bordeaux, créant de gros embouteillages.

Par C.O

Ce matin les forains ont bloqué l'A63 sous la forme d'une opération escargot entre Marcheprime et Salles en direction de l'Espagne, créant d' importants bouchons.
En début d'après midi ils ont mené la même opération mais dans le sens Espagne-Bordeaux toujours sur l'A63. Au total une trentaine de camions a participé à l'opération.
Ils ont aussi manifesté sur l'A10,
entre les échangeurs de Saintes (n°35) et de Saint-Jean-d'Angély (n°34). En Charente-Maritime ils étaient plus d'une quarantaine.

 
►►►Consultez l'info trafic en temps réel






Il s'agit d'un mouvement national. Les forains ont répondu l'appel du syndicat national CIDUNATI Artisans de Fête.

"Le Syndicat National CIDUNATI Artisans de la Fête s'excuse d'ores et déjà pour les perturbations qui seront occasionnées lors des différentes manifestations organisées par notre syndicat, malheureusement les différents gouvernements qui se sont succédés ne prennent pas en compte les difficultés rencontrées par notre profession qui représente plus de 35 000 entreprises et qui font vivre environ 250 000 personnes", explique le syndicat sur Facebook.




 



Les revendications formulées par les forains

1. Le rattachement de la Profession au Ministère de la Culture pour la protection et le droit au travail en tant qu’animateurs et amuseurs publics par nos métiers ancestraux, (demande perpétrée depuis plusieurs générations).

2. La sauvegarde des Fêtes Foraines et des cirques en centre-ville.

3. La protection des Fêtes Foraines.

4. L’application de l'article L 2224-18 du code général des collectivités territoriales, faisant l’obligation aux municipalités de création de Commissions Paritaires Annuelles avec présence obligatoire des Organisations Professionnelles intéressées.

5. L’application de l'article L 2224-18 du code général des collectivités territoriales pour le régime des droits de place et de stationnement sur les fêtes foraines qui pourrait définir conformément aux dispositions d'un cahier des charges ou d'un règlement établi par l'autorité municipale après consultation des organisations professionnelles intéressées qui disposeraient d'un délai d'un mois pour émettre un avis.

6. Un forfait national auprès de EDF et ERDF pour les branchements électriques forains.

7. Un Taux de TVA à 5 % pour les Professionnels Forains (identique au secteur culturel)

8. L’exonération de la Taxe à l’Essieux

9. Avoir la possibilité de transmettre nos emplacements au même titre que les licences de Taxi, pour qu'ils soient reconnus et encadrés comme un fond commerce, ce qui nous permettrait d'acheter ou de vendre nos métiers à leur juste valeur.

10. La dérogation pour les jeunes forains afin de pouvoir passer le permis poids lourd dès 18 ans (comme il était possible avant que l'ancienne dérogation ne soit abrogée).

11. Le droit à l’acquisition de terrains pour la construction de bâtiments pour le btockage de nos matériels.

Retrouvez les revendications des forains en cliquant ici.








Sur le même sujet

Les + Lus