Cet article date de plus de 6 ans

Les Girondins de Bordeaux encaissent une troisième défaite en 4 matchs de L1

Bordeaux a été battu à domicile par Nice 2-1, hier vendredi, lors de la 21ème journée de ligue 1. Les Girondins ont raté l'occasion de prendre la 5e place et voient l'Europe s'éloigner. Ils ont pourtant ouvert la marque par Diego Rolan (33e sur penalty).

Mais les Bordelais n'ont jamais donné l'impression de pouvoir battre des Niçois. Et leurs adversaires, entreprenants, auraient pu creuser l'écart bien plus tôt après l'égalisation après l'heure de jeu signée Jordane Amavi (66e). Le but de la victoire a été réussi par Alassane Pléa dans la dernière minute. 

Bordeaux reste 6e avec quatre points d'avance sur Nice (10e). 


Willy Sagnol (entraîneur de Bordeaux) :

"Pour faire court, on a essayé de jouer 45 minutes et en 2e mi-temps, on a complètement perdu les pédales. On a accumulé les mauvais choix, également les choix tactiques. Il n'y a pas que les joueurs qui ont fait des erreurs, le staff aussi, moi en l'occurrence. A 1-1, j'ai voulu repasser à deux attaquants pour gagner le match tout en sachant qu'on pouvait le perdre aussi. Je ne savais pas si on devait jouer le nul, j'ai eu malheureusement la réponse à la fin. J'ai voulu essayer de gagner le match à 1-1 alors qu'il aurait fallu essayer de ne pas le perdre. On en avait parlé en interne, on savait qu'on allait être en difficulté. Ce n'est pas un renfort, c'est deux, trois renforts dont on aurait besoin... Après, il y a le contexte économique qui fait qu'on n'aura pas trois renforts. Mais du renfort, on est obligé d'en avoir car il reste encore trois semaines avant de récupérer tout notre groupe. Avec cette CAN et les blessures, on a perdu nos leaders, techniques, de vestiaires, ceux qui peuvent remettre un peu d'ordre dans la maison dans les moments difficiles".

Nicolas Maurice-Belay (attaquant de Bordeaux) :

"Globalement, on a manqué de maîtrise technique, on était trop dans le duel et quand on joue de cette manière, ça peut basculer d'un côté ou de l'autre et ça a basculé de leur côté. Quand on voit le rythme des quatre premiers et le nôtre, c'est très compliqué en ce moment. En plus, il y a des équipes derrière nous qui sont à un ou deux points, donc, on peut perdre des places. On n'est pas inquiet. Défensivement, on est assez solide mais on ne garde pas assez le ballon devant.
Même si on ne se cherche pas d'excuses et qu'on se dit qu'on a perdu beaucoup de joueurs importants, on savait très bien que ça allait être une situation difficile, on essaye juste de faire le maximum. On peut toujours mieux faire d'un point de vue technique. Ce n'est pas une question de niveau, on fait juste les mauvais choix.
"
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football ligue 1 sport girondins de bordeaux