Cet article date de plus de 4 ans

Libournais : les gendarmes mettent fin à un trafic de stupéfiants

Cinq personnes ont été mises en cause dans un trafic de stupéfiants venant d'Espagne. 
Les plants de cannabis saisis à Saint-Priest-Taurion
Les plants de cannabis saisis à Saint-Priest-Taurion © Gendarmerie de Haute-Vienne
Au petit matin, les 22 et 23 mars,  ils ont été arrêtés par des gendarmes de la compagnie de Libourne. Cinq auteurs tous majeurs de 20 à 40 ans, impliqués dans un trafic de plusieurs produits stupéfiants. ( dont 260 grammes de cannabis )

Provenance Espagne

La cocaïne, l'héroïne et le cannavis découverts étaient expédiés d'Espagne, puis écoulés dans le secteur. La gendarmerie de Libourne précise :

L'enquête a débuté à la fin de l'année 2016 sur renseignement.

Culture locale 

Du matériel de culture et 17 pieds de cannabis ont été découvertes lors de ces perquisitions en même temps que de l'herbe et de la résine de cannabis.
Les cinq auteurs, la plupart sans profession, ont été jugés en comparution immédiate le 24 mars. Ils ont été condamnés à de lourdes peines, et deux d'entre eux ont été incarcérés à l'issue de l'audience. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers drogue société