Accident cycliste à Ludon-Médoc : mise en examen de la jeune conductrice qui avait pris la fuite

La jeune femme a été retrouvée par les gendarmes de Gironde lors d'une intervention, mise en examen sous contrôle judiciaire. Elle  aurait pris la fuite après avoir percuté et blessé grièvement, au volant de sa voiture, un jeune cycliste, le 8 février dernier à Ludon-Médoc.

 

Photo d'illustration.
Photo d'illustration. © France 3 Aquitaine

L'adolescent qui avait été percuté ce 8 février à Ludon-Médoc est sorti du coma, son pronostic vital n'est plus engagé mais reste hospitalisé.

La jeune conductrice d'une vingtaine d'années aurait été retrouvée presque fortuitement alors que les gendarmes intervenaient ce mercredi 17 février à Macau.

D'après Frédérique Porterie, Procureure de la république de Bordeaux, "la personne mise en  examen est de sexe féminin âgée de  20 ans et domiciliée à Talence. Elle a été placée sous contrôle judiciaire avec interdiction de conduire tout véhicule à moteur avec  un suivi socio judiciaire".

Le parquet de Bordeaux avait ouvert, samedi 13 février, une information judiciaire pour "blessures involontaires par conducteur d'un véhicule terrestre à moteur avec Incapacité totale de travail inférieure à trois 3mois  (30 jours ITT)  aggravé par délit de fuite".

La procureure a ajouté que cette information judiciaire "aura pour but, notamment, de déterminer les circonstances exactes de l'accident sachant que la victime n'a pu être entendue, pendant le temps de la garde-à-vue, car elle était encore hospitalisée".

 

Violemment percuté sur son vélo

Lundi 8 février, un peu avant 7 heures, une voiture avait percuté un cycliste, sur la route départementale 2, sur la commune de Ludon-Médoc en Gironde, en direction de Macau et Pauillac. 

Le jeune homme de 18 ans avait été transporté vers le CHU de Bordeaux dans un état très grave (traumatisme crânien et une fracture ouverte au niveau de la tête). Le conducteur de la voiture, de son côté, ne s'est pas arrêté et a pris la fuite.

Un appel à témoins avait alors été lancé par les gendarmes de Gironde, fortement relayé sur les réseaux sociaux notamment par la famille.

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
accident faits divers justice société