Parc naturel régional du Médoc : ça se concrétise !

© France 3 Aquitaine
© France 3 Aquitaine

La fédération des parcs naturels régionaux vient d'annoncer la création de quatre nouveaux parcs en France, dont le parc régional du Médoc.

Par Maïté Koda

C'est parti, ou presque. Si le décret actant la création du parc naturel régional du Médoc n'est pas encore publié, la fédération a elle, donné son feu vert.
En attendant les conclusions définitives de l'enquête publique, en cours jusqu'au 3 novembre, la fédération annonce d'ores et déjà dans un communiqué la création du parc régional naturel du Médoc.
 
Le futur parc s'étendra sur 2 340 kilomètres carrés, et concernera 53 communes et  102 000 habitants.
 
© Fédération national des parc régionaux
© Fédération national des parc régionaux

 
Il existe actuellement en France 51 parcs naturels régionaux. En plus de la création du Parc du Médoc, la fédération a également annoncé la création de nouveaux parcs en Provence Alpe Côte d'Azur, en Baie de Somme, et dans l'Aubrac.  


Ecoutez l'interview d'Henri Sabarot, président du syndicat mixte du Pays Médoc : 
Henri Sabarot, président du pays Médoc sur le nouveau parc natruel régional

 

Qu'est qu'un parc naturel régional?

N'obtient pas le statut de parc naturel régional qui veut. Un PNR est un territoire rural, habité, avec une valeur patrimoniale, et menacé ( par l'urbanisation, la surfréquentation touristique, la désertification… )
Le parc s'organise autour d'un projet de développement durable, et vise à valoriser ledit patrimoine via une politique adaptée : protection de l'environnement, maintien de la diversité biologique, mise en valeur du patrimoine, éducation et information des habitants et des visiteurs…

Comment ca marche ?
C'est le Conseil régional qui effectue la demande de classement d'un site en Parc naturel régional. Une fois passée les différentes étapes et le dossier validé, c'est un décret du Premier ministre qui acte le classement en PNR pour une durée de douze ans.
Le parc est financé par un syndicat mixte qui le gère et qui regroupe les différentes collectivités qui y sont liées. Le ministère de l'environnement complète le budget par une contribution. A ces ressources peuvent s'ajouter des contributions de l'Union européenne ou de l'Etat.

Sur le même sujet

Marée noire du Prestige : l'interview de l'avocat Renaud Lahitète

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne