Mobilisation contre le harcèlement au collège du Grand Parc à Bordeaux

Plus de 700 000 élèves sont concernés chaque année par le harcèlement. Face à ce constat, un numéro vert a été mis en place et une première journée nationale contre le harcèlement est organisée aujourd’hui. De nombreuses actions ont lieu ce jeudi en Aquitaine, et notamment à Bordeaux.

© FTV
Sensibiliser, c’est le maître mot. On parle beaucoup depuis plusieurs années du harcèlement à l’école, mais aujourd’hui la lutte contre ce phénomène monte d’un cran.

Qu'est ce que le harcèlement ?

Le harcèlement a trois caractéristiques. La première, la violence, consiste en un rapport de force et de domination entre un ou plusieurs élèves et une ou plusieurs victimes. La deuxième est la répétitivité de ces agressions physiques ou verbales. Enfin le caractère d’isolement de la victime est à prendre en compte.

Le harcèlement se base sur le rejet de la différence se basant sur des critères tels que le physique, un handicap, un trouble de la communication, ou une appartenance à un groupe social. Le harcèlement peut prendre plusieurs formes.

Sensibiliser les témoins

Agir sur les témoins, est une manière de faire en sorte que le harcèlement ne prenne pas un aspect massif. Lorsque il est témoin l'enfant peut alors se retrouver dans trois cas de figure : il finit par participer au harcèlement, il reste silencieux sans agir, ou au contraire il en parle à un adulte pour faire en sorte que cela cesse. C'est la raison pour laquelle les services publiques mettent l'accent sur l'information aux témoins. Il s'agit de leur faire prendre conscience que le harcèlement n'est pas un jeu, et qu'à aucun moment un élève ne doit subir cela.

Un numéro vert le 3020

Ce numéro vient d'être mis en place en même temps que la campagne de communication sur le sujet. Le standard est ouvert du lundi au vendredi de 9h à 18h (sauf les jours fériés). Si le harcèlement a lieu sur internet, un autre numéro existe c'est le 0800 200 000.
Toute personne souhaitant se renseigner sur le sujet est invitée à se rendre sur la page web dédiée à la lutte contre le harcellement.

 

Action au collège du Grand Parc à Bordeaux

Aujourd'hui dans ce collège de 470 élèves, tous ont été invités à répondre à un questionnaire pour savoir s'ils avaient été victimes ou témoins de situation de harcèlement. Parallèlement des spécialistes sont venus échanger avec eux sur ce phénomène qui touche 10% des élèves en France. Dans ce collège bordelais des actions sont menées tut au long de l'année avec notamment des entretiens individuels. Voyez le reportage de Yannick de Solminihac et Thierry Julien :
durée de la vidéo: 01 min 48
Mobilisation contre le harcèlement au collège du Grand Parc à Bordeaux

Personnes interviewées : Sophie Berges (principale adjointe), Paul, Aminata et Phylomène (élèves de 5eme), François Coux (directeur académique Gironde).

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société éducation
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter