Pessac : la discothèque Le Pacha n'est plus que souvenirs

Pendant 43 ans, la discothèque Le Pacha a été une discothèque emblématique où venaient danser les stars de l'époque. L'établissement est en cours de démolition. Des logements devraient y être construits. Claude Aulong, l'ancien gérant de la boîte de nuit feuillette l'album souvenirs pour nous. 

© F3 Aquitaine
Le lieu a perdu de sa superbe. Un chantier n'a rien de glamour. Le Pacha n'est plus que ruine. 
Les 2,6 hectares, un terrain vague. 

 
A Pessac, Le Pacha, ex boîte de nuit branchée  est en cours de démolition.
A Pessac, Le Pacha, ex boîte de nuit branchée est en cours de démolition. © F3 Aquitaine
Et pourtant, il fut le temple des folles nuits bordelaises et Claude Aulong, 75 ans a été gardien de ce temple. Il se souvient : 

Vous ne pouvez pas vous imaginer. Des artistes,  il y en a eu énormément. C'était l'époque où l'établissement avait une super renommée avec des artistes d'exception qui ont fait la réussite de l'établissement. 


Quand le Pacha ouvre en octobre 1976, c'est un événement. Le lieu a coûté un milliard deux cent mille francs de l'époque. Ce fut une étape obligée du circuit des vedettes du show business. Claude a gardé des photos. Gérard Depardieu, Sylvie Vartan...
durée de la vidéo: 01 min 30
Le Pacha n'est plus que souvenirs


Pourquoi un tel succès selon lui ? 

La beauté du cadre et savoir faire venir les gens, c'est une chose. Le plus dur, c'est de les faire revenir.

Pour rentabiliser au mieux ses mètres carrés, le Pacha se diversifie : arbres de Noël, comités d'entreprise, et séminaires. 
Mais tout a une fin. Les jeunes et moins jeunes ont fini par déserter la piste de danse. Le disco est passé et le Pacha va faire place à des logements. On ne s'amusera plus ici. On va bientôt rentrer s'y coucher. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sorties et loisirs transports urbains économie transports