Rink hockey : un sport encore méconnu, mais déjà une institution à Mérignac

Le rink hockey est un sport déjà bien installé en Espagne et au Portugal. / © CC Wikimedia Commons
Le rink hockey est un sport déjà bien installé en Espagne et au Portugal. / © CC Wikimedia Commons

Créé en 1983, le club du SAM Roller Sports de Mérignac est rapidement devenu un incontournable de rink hockey. Depuis deux ans, il évolue en Euroleague et offre un coup de projecteur sur ce sport encore largement méconnu.

Par Margaux Dubieilh et J. T.

Quand on pense au hockey, on imagine tout de suite des patineurs un peu bourrus, crosse à la main, les yeux rivés sur le palet, évoluant généralement sur de la glace. En réalité, le hockey est un sport très diversifié, auquel il existe de nombreuses déclinaisons. À Mérignac, le club du SAM Roller Sports propose de s'essayer à plusieurs sports de glisse : patinage freestyle, roller derby, course, ou encore au rink hockey.

Des règles différentes du hockey sur glace

Alors le rink hockey, qu'est-ce que c'est ? Un peu différent de son cousin sur glace, il se joue sur des patins à quatre roues, sur de l'enrobé ou du plancher. À la différence du hockey traditionnel, les contacts sont interdits, la crosse est plus courte et les joueurs se disputent des balles, et non des palets.

Les équipes sont composées d'un goal et de quatre joueurs, répartis sur un terrain de petite taille. La caractéristique du jeu : très tactique, il offre un spectacle assez impressionnant.


Encore méconnu en France, le rink hockey s'est déjà bien établi au Portugal, en Espagne, en Italie et en Argentine. Des équipes professionnelles ont même été créées, et jouent souvent devant des salles combles.

Un succès européen


Dans l'Hexagone, le sport tente de se démocratiser. Actuellement, on compte plus de 5 000 licenciés sur tout le territoire. À Mérignac, voilà déjà 33 ans que le rink hockey est bien établi.

Depuis deux ans, il évolue même en Elite France et participe à l'Euroleague, dans la poule du FC Barcelone et FC Porto, deux monstres de cette discipline. Le 5 novembre dernier, à la surprise générale, le SAM a réussi à égaliser 1-1 face à Porto, le plaçant à la deuxième place du groupe.

Ce samedi 26 novembre, ils affronteront à guichets fermés le FC Barcelone à Mérignac, et tenteront de résister face au géant catalan, le plus titré de la compétition. Un bon moyen d'attirer du monde et de promouvoir ce sport encore trop peu connu.

 


Sur le même sujet

Marches exploratoires sur le campus de Pessac

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne