• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Ruralité : les élus girondins veulent une révision de la Constitution

© France 3 Aquitaine
© France 3 Aquitaine

L'association des maires ruraux de Gironde se mobilise pour la défense des campagnes. Les élus souhaitent que la dotation de l'Etat tienne compte de la taille des communes et pas seulement du nombre d'habitants. Ils entendent plaider leur cause lors de la révision de la Constitution... 

Par Nathalie Pinard de Puyjoulon

© France 3 Aquitaine
© France 3 Aquitaine
A l'heure où les campagnes sont écrasées de soleil, l'association des maires ruraux de Gironde lance un appel par la voix du premier magistrat de Blasimon, le socialiste Daniel Barbe.

En ligne de mire : la dotation globale de fonctionnement, attribuée par l'Etat.

Si elle a augmenté cette année dans le département, l'association dénonce l'injustice de son mode d'attribution, le calcul étant réalisé sur la base du nombre d'habitants.

Soit 76 euros en moyenne pour un village.

A Bordeaux par exemple, un habitant ramène 128 euros à sa commune. Il faut donc deux personnes du monde rural pour faire une personne du monde urbain. Je n'ai pas l'impression d'être un demi-Français !

Les élus souhaitent profiter de la révision annoncée de la Constitution pour changer la donne.

Ils demandent que la notion d'espace soit inscrite dans la Constitution.

Autrement dit, que la dotation globale de fonctionnement de l'Etat prenne en considération la taille des communes et non plus seulement la démographie pour des attributions plus équitables.  

Regardez notre reportage.
 
Pour une meilleure prise en compte de la ruralité

Sur le même sujet

Patch, un chien sauveteur

Les + Lus