Cet article date de plus de 5 ans

L'UBB s'est fait peur

Les Bordelais se sont imposés 27 à 25 face à Brive hier soir à Chaban. Un troisième succès consécutif obtenu dans la douleur.
Une défense bordelaise héroïque mais qui craque dans les dernières minutes du match, offrant à Brive le point de bonus défensif.

L'UBB aura joué un match globalement difficile. Une première mi-temps que même son manager jugera "faible", et des Brivistes qui passent devant dès le début de la deuxième période. Les Bordelais sont à la peine. Leur indiscipline leur vaut de nombreuses pénalités et des exclusions. Blair Connor relance l'UBB qui joue désormais dans l'axe. 

"J'ai trouvé notre première mi-temps globalement faible dans les intentions de jeux, dans l'approche stratégique, dans la volonté, dans l'engagement. La deuxième mi-temps était bien différente pour retrouver un peu d'énergie collective, un semblant de constance aussi dans l'effort", dit  le manager.


Une fin de match bien difficile. Pendant dix minutes, les Brivistes assènent leurs assauts pour le point de bonus voire un retour. L'UBB finit à 13 et Koyamaibole finit par aplatir. Score final 27 à 25. L'UBB reste dans le haut du tableau de ce Top 14.

"Ça montre qu'on a encore beaucoup de travail, en même temps y'a une forme de constance dans les efforts, je pense que c'est satisfaisant à ce moment là, moi je me réjouit" sourit Raphael Ibanez.



Voyez l'interview de Raphael Ibanez au micro d'Edmond Lataillade et Bertrand Joucla Parker :
durée de la vidéo: 07 min 06
L'UBB s'est fait peur














Poursuivre votre lecture sur ces sujets
top 14 rugby sport