Bellac : national de pétanque, entre performance et convivialité

Les choses sérieuses commencent ce dimanche au 7ème national de pétanque de Bellac. La compétition entre dans le vif du sujet avec les phases finales de ce sport très sérieux, en dépit de son image festive. 

Philippe et Michaël Bonnaud, joueur de pétanque de père en fils
Philippe et Michaël Bonnaud, joueur de pétanque de père en fils © Romain Burot
Le 7ème National de pétanque réunit à Bellac plusieurs centaines de joueurs venus de toute la France. Les pétanqueurs s'affrontent mais l'ambiance reste bon enfant, à l'image de Philippe et Michaël Bonnaud.
 

 

Champion de tout âge



Originaires de Limoges, le père et le fils font équipe en triplette avec l’ancien champion de France 2014, Stéphane Berlier.
 

Y'a des gens qui sont champions à 60 ans, explique Michaël, le fils, donc on peut toujours rêver, ensuite, ce qui est agréable aussi, c'est que c'est un des seuls sports où l'on peut rencontrer les Zidane de la pratique, puisqu'on a des chammpions de France aujourd'hui, parfois des champions du monde

Et côté convivialité, la pétanque ne rencontre pas de rivalité : pour fêter les 60 ans de Philippe, retraité de la Poste, quatre équipes portent un maillot floqué en son honneur « les 60 ans de Phiphi ».
 

Contrôles d'alcoolémie



Mais la pétanque veut aussi renvoyer l'image d'un sport sérieux. Et la fédération vient d'instaurer des contrôles d'alcoolémie inopinés. Abuser du petit jaune à l'apéro, ce n'est plus d'actualité, pour être tendance, mieux vaut miser sur la performance.



 

Le 7ème national de pétanque de Bellac



 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pétanque sport