Cet article date de plus de 4 ans

Ciel couvert pour les maraîchers en Haute-Vienne

L'hiver trop doux et le printemps bien trop humide n'ont pas favorisé les récoltes de fruits et légumes. Portrait d'une jeune maraîchère installée depuis deux ans à Cognac-la-Forêt en Haute-Vienne.
La météo n'a pas été clémente cette année pour les maraîchers. Portrait d'une jeune femme installée depuis deux ans à Cognac-la-Forêt en Haute-Vienne. Intervenante : Solenne Bonnaud (maraîchère). ©France 3 Limousin
Installée depuis deux ans à Cognac-la-Forêt en Haute-Vienne, Solenn Bonneau a choisi l'agriculture raisonnée. Ce n'est pas du bio mais c'est une méthode qui laisse une grande place aux aléas naturels.

Et la nature n'a pas été clémente cette année. L'hiver trop doux et le printemps trop pluvieux ont favorisé la prolifération d'insectes nuisibles et retardé grandement la maturation des fruits et légumes. 

Résultats : de nombreux produits ne sont même pas présents sur les étals du marché et les producteurs peinent à dégager une marge.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie météo climat environnement société