Les cloches de l'église de Pierre-Buffière vont devoir se taire la nuit

© PHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN/MAXPPP
Pierre HECKLER
© PHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN/MAXPPP Pierre HECKLER

Le délibéré du tribunal administratif de Limoges est explicite, le maire de Pierre-Buffière va devoir stopper la sonnerie des cloches de l'église du village entre 22 heures et 7 heures. Comme l'avait demandé un hôtelier pour ses clients. 

Par Angélique Martinez

Jusqu'à présent, les cloches de l'église de Pierre-Buffière en Haute-Vienne sonnent de jour comme de nuit et agacent les clients d'une auberge toute proche de l'édifice religieux.
Le gérant de cet établissement a demandé au maire de la commune de stopper la sonnerie des cloches la nuit entre 22 heures et 7 heures. Il avait même porté plainte. 

Seul bémol, pour une bonne partie des habitants du village, la sonnerie des cloches de l'église fait partie des traditions ancestrales . Certains vont donc regretter le temps où les cloches rythmaient les jour et les nuits de la commune. 

Le tribunal administratif de Limoges a tranché. Le maire devra prendre une mesure pour rendre silencieuses les cloches de son église la nuit entre 22 heures et 7 heures. 

Sur le même sujet

Les + Lus