Le commerce illégal du bois de chauffage prend de l'ampleur en Limousin

Les petites annonces de particuliers pour vendre du bois en plein hiver se multiplient sur la toile. Mais c'est illégal et cela représente une concurrence déloyale pour les professionnels du secteur. 

Le commerce illégal du bois de chauffage représente plus de 70% du marché selon le Syndicat National du Bois de Chauffage. 
Il est l'oeuvre de particuliers qui achètent des coupes de bois sur pied et les revendent à d'autres sans factures ni charges sociales ni TVA.
Face à ce fléau, les professionnels de la filière bois réagissent et demandent aux préfectures d'instaurer davantage de contrôles. 

Les auteurs des petites annonce illégales sur internet reçoivent de la part du Syndicat National du Bois de Chauffage un message sur le caractère frauduleux de leur annonce mais cela ne semble pas décourager certains vendeurs sans scrupule. 
Selon la profession, ce commerce frauduleux représente un manque à gagner de plusieurs millions d'euros dans tout le Limousin. 

La vente de bois de chauffage est encadrée par la loi comme toute activité commerciale. Les professionnels doivent être déclarés, l'association BoisLim, qui représente l'interprofession, tente de répondre à l'exaspération grandissante des producteurs. 

Reportage de Marine Guigné, Henri Simonet, Marion Harranger, Sébastien Bugeaud Liste des intervenants : Pascal Bruneau, dirigeant de scierie. Ludovic Primault, habitant de Nieul.