La commune de Saint-Mathieu se rebelle contre les compteurs Linky

Reportage de Noëlle Vaille et Henri Simonet Liste des intervenants : Georges Tixeuil, 1er adjoint à la mairie Saint-Mathieu. Jean-Luc Gautier, directeur territorial Enedis 87. Jean-Pierre Chauffier, Attac 87

Plus de 300 municipalités s'opposent au déploiement sur leur territoire des compteurs communicants Lincky. En Haute-Vienne, le conseil municipal de la commune de Saint-Mathieu a pris une délibération pour s'opposer à l'installation de ces compteurs. 

Saint-Mathieu est la première commune de la Haute-Vienne à refuser l'installation des compteurs Linky chez les habitants de la commune. Le conseil municipal l'a fait savoir par le biais d'une délibération adoptée à la majorité le 17 mars dernier. 


Quelles craintes face au compteur Linky ?

Le compteur Linky suscite des inquiétudes par rapport à son mode de fonctionnement. L'une des craintes principales porte sur la santé des usagers qui pourraient être exposés à des ondes électromagnétiques trop fortes. 
Autre problème soulevé à Saint-Mathieu, l'utilisation des données reccueillies toutes les 30 minutes chez les particuliers. Ces données ne seront-elles pas revendues ensuite à des fins commerciales ?

Réaction d'Enedis

Ce mouvement de contestation de 320 municipalités françaises a été momentannément freiné par des procédures lancées en justice administrative par les Préfets et les dirigeants de l'entreprise Enedis. Les délibérations municipales prises jusqu'à présent ne seraient pas assez pointues juridiquement et risquent donc d'être annulées. 

Malgré cela, 3.5 millions de compteurs Linky ont d'ores et déjà été installés par Enedis (ex-ERDF) dans 2000 communes françaises.
Le compteur Linky est un compteur intelligent qui permet aux opérateurs de ne plus relever manuellement la consommation électrique de chaque foyer.
Si la contestation est prise au sérieux chez Enedis elle est aussi relativisée. Car, selon le magazine Challenges,  moins d'1% des foyers français refuseraient d'être équipés de ces compteurs nouvelle génération. 

D'autres communes en Limousin

Selon le site internet refus.linky.gazpar.free.fr plusieurs communes en Limousn refusent la mise en place du compteur Linky.

Comme Méasne en Creuse qui a voté une délibération à l'unanimité le 15 février 2016. Et Azat-Châtenet (délibération pas encore connue). 
En Corrèze, la commune de Favard a adopté une délibération le 29 septembre 2016. 
Pour l'instant, quatre communes limousines ont fait la démarche de refuser l'installation des nouveaux compteurs éléctriques Linky d'Enedis. 


L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité