• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Le développement durable à l'oeuvre dans les campings

© F3 Limousin
© F3 Limousin

La fédération de l'hôtellerie en plein air de la Haute-Vienne a signé lundi 16 juillet une convention avec la Ligue de protection des Oiseaux ainsi qu'une charte prévoyant zéro pesticide et une meilleure gestion des déchets. Compostage, produits naturels, plusieurs méthodes existent.

Par Thibault Marotte

C'est l'un des nouveaux défis que s'est lancé la fédération de l'hôtellerie en plein air de la Haute-Vienne. Elle vient de signer lundi 16 juillet une convention avec Ligue de protection des oiseaux ainsi qu'une charte écologique. 

Au programme, une meilleure gestion des déchets et une politique zéro pesticide. L'accord avec l'organe de protections des oiseaux prévoit la construction de refuges.

Dans les campings du département, certains gérants ont déjà embrayé le pas. Pierre Nicolaï, vice-président de la fédération régionale de l’hôtellerie de plein air tente de convaincre les autres patrons d'établissements de se mettre au compostage. 
Le développement durable à l'oeuvre dans les campings
Reportage : Nassuf Djailani, Lucie Martin et Chrystèle Renard Intervenants : Pierre Nicolaï (Vice-président de la fédération régionale de l’hôtellerie de plein air), Catherine (Vacancière originaire d'Ille-et-Vilaine), Warner Luet (Co-gérant de camping à Ambazac), Jérôme Roger (Ligue de protection des animaux en Limousin)
Le respect de la nature, c'est aussi ce que prône Warner Luet, co-gérant de camping à Ambazac, où il a laissé se développer une lande à bruyère juste à côté des habitations. « Ca permet notamment à des insectes de pouvoir repeupler les espaces naturels et également aux oiseaux de nicher dans toutes ces herbes », assure-t-il. 

Warner Luet mise aussi des produits naturels pour traiter les mauvaises plantes. Avec un simple mélange de vinaigre blanc, d'eau et de sel qu'il asperge un peu partout. Avec tous ces efforts écologiques entrepris depuis 6 ans, les résultats semblent payer avec le retour de différentes espèces sur le site du camping.

« Tout ça, ce sont de petites actions pour lesquelles on milite et qui ne sont pas forcément évidentes, même au pays de l'arbre et de l'eau », reconnaît Jérôme Roger, de la Ligue de protection des animaux en Limousin. En attendant, tous les campings de la Haute-Vienne se sont engagées pour une politique zéro pesticide et la construction de niches à destination des oiseaux. 

Sur le même sujet

Opération péage gratuit jeudi soir à Pau, 1e action des gilets jaunes contre la hausse des taxes

Les + Lus