En Limousin, la filière ovine semble être sortie de la crise

Alors que le 9ème salon national du mouton "Tech'Ovin" se tiendra la semaine prochaine à Bellac, en Haute-Vienne, les dernières statistiques concernant la filière ovine dans notre région sont encourageantes : le cheptel se stabilise et les prix sont à la hausse.

© France 3 Limousin
En Limousin, la crise de la viande ovine, qui durait depuis les années 80, semble bel et bien terminée.
A l'occasion de Tech'Ovin la semaine prochaine, l'AGRESTE, un institut de statistiques qui dépend du Ministère de l'Agriculture, va publier ses tout derniers chiffres, avec un constat plutôt encourageant...
Après une forte décrue du nombre d'éleveurs et de brebis ces dernières décennies, pour la première fois le cheptel se stabilise, autour de 323 000 brebis mères en Limousin.

Les aides de la PAC sont enfin à la mesure des difficultés du secteur.
Entre 2013 et 2019, le revenu des éleveurs ovins devrait ainsi augmenter le 21%.
En 2014 pour la première fois, le revenu d'un éleveur ovin limousin est passé au-dessus de celui du revenu agricole moyen.

Les signes de qualité et les labels comme "l'agneau baronet du Limousin" ont permis aux éleveurs de la région de s'en sortir un peu mieux.

La filière ovine en Limousin se porte mieux

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie