Le Gustoù et le Belou : des éleveurs limousins créent leurs marques

Loin des circuits de la grande distribution, des éleveurs limousins ont créé leurs propres marques commerciales afin de pouvoir vendre directement aux consommateurs et en boucherie traditionnelle. 

Agneaux du Limousin
Agneaux du Limousin
Produire et vendre exclusivement localement : c'est le pari que font, depuis plusieurs années, des éleveurs limousins.

Ils ont, pour cela, créé leurs marques.  

Ainsi est né le "Gustoù" pour le porc limousin.
Les animaux sont uniquement nourris de céréales produites dans la région et de graines de lin françaises et quatre-vingt pour cent de la production sont vendus dans les boucheries traditionnelles du Limousin. 

Le "Belou", c'est la marque de l'agneau du Pays de Vassivière, créée par un éleveur d'Eymoutiers, en Haute-Vienne.
Là aussi, l'alimentation des moutons, brebis et agneaux est produite sur place.
Les animaux sont vendus à des bouchers et des restaurateurs limousins mais les propriétaires de la marque disposent également de leur propre circuit de distribution : une dizaine de points de vente, dont un à Paris et un autre à Bordeaux. 

Ces deux marques limousines ne sont pas reconnues par la Chambre d'Agriculture. 

Elevage : deux marques limousines vendues en circuit court ©France 3 Limousin


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie sorties et loisirs