Des fugues au centre éducatif de Moissannes

Samedi dernier, lors d'une sortie à Limoges, plusieurs jeunes ont fugué.

Depuis un mois, le site a rouvert après une fermeture administrative. Mais samedi dernier, lors d'une sortie à Limoges, plusieurs jeunes ont fugué. L'un d'entre eux aurait été l'auteur d'une agression. Une affaire qui suscite des interrogations dans la commune.

Le centre éducatif fermé de Moissannes accueille de nouveaux pensionnaires depuis un mois.
Mais les six nouveaux jeunes qui y vivent donnent déjà du fil à retordre à leurs éducateurs.

Samedi dernier, en sortie à Limoges, plusieurs réussissent à leur échapper.
L'un d'eux aurait agressé un jeune homme de 15 ans avant de lui voler son téléphone portable.

Dans le village de Moissannes, certains habitants s'inquiètent de ces fugues à répétition, et le maire est en colère : « Je n'ai pas été prévenu. Je demande qu'on me contacte, et qu'on prévienne les voisins qui ont peur. Aujourd'hui, il n'y a que six gamins, je me demande ce que cela donnera quand il y en aura 12 ».

L'Institut qui gère le centre se veut quant à lui rassurant : un temps d'adaptation est nécessaire pour que ces jeunes se fassent à leur nouvel environnement.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité