Haute-Vienne : les facteurs photographient leurs clients pour un grand projet national lancé par Yann Arthus-Bertrand

Du 6 au 8 octobre, les facteurs sont invités à prendre en photo leurs clients pour un projet national lancé par Yann Arthus-Bertrand: "Portraits de France par les Français". A Bessines-sur-Gartempe, en Haute-Vienne, l’un d’entre eux s’est prêté au jeu.

A Bessines-sur-Gartempe (Haute-Vienne), Yoann Lechair, facteur depuis huit ans, vient d’accepter un défi : mettre en valeur les personnes qu'il croise au quotidien, dans le cadre du projet de Yann Arthus-Bertrand "Portraits de France par les Facteurs". "J'ai trouvé ça assez sympa d’avoir le regard du facteur et de le montrer aux gens. Vu que tous les facteurs participent, peut-être qu’il va il y avoir différents paysages, selon la région, que ce soit en campagne ou en ville sur Limoges ou Paris", indique Yoann Lechair.

Du 6 septembre au 8 octobre 2021, tous les facteurs de France sont invités à prendre en photo le ou les personnes qu’ils croisent tous les jours, pour en réaliser une exposition digitale d’ici fin 2021 intitulée "Portraits de France par les Facteurs". Les photos sélectionnées seront exposées à La Poste du Louvre en 2022. "J’ai pris conscience et j’ai été impressionné par le lien social très fort et indispensable que les facteurs nous apportent sur tout le territoire. Leur sens du devoir m’a touché et a fait grandir mon projet de film et d’exposition "France, une histoire d’amour", explique le photographe et réalisateur également président de la Fondation GoodPlanet, fondation partenaire de la Poste.

Pendant sa tournée, avec son téléphone, Yoann Lechair tire le portrait des habitants volontaires. Odile, de Bessines-sur-Gartempe, se prête au jeu.

Cette dernière doit ensuite répondre à quelques questions. "Qu’est-ce que vous aimez le plus en France ?", demande le facteur. "Y a tellement de belles choses en France, à visiter… Les belles régions!", répond-elle.

A Bessines-sur-Gartempe, un facteur prend ses clients en photo pour un grand projet national ©France Télévisions

A travers ce projet, Yoann Lechair partage également le sens de sa profession. "Ce qui me plaît dans ce métier, c’est l’échange avec les gens, le contact, le relationnel. Des fois, on est la seule personne qu’ils voient dans le village", poursuit-il. "C’est une personne qu’on voit tous les jours, confirme Norbert de Bessines-sur-Gartempe. S’il y a quelque chose qui ne va pas, il le voit tout de suite!" C'est à son tour de prendre la pose.

Seulement une partie des photos récoltées à travers la France seront exposées. Impossible de savoir si celles de Yoann Lechair en feront partie. Mais qu'importe chacune d'entre elle restera unique.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social société