• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Haute-Vienne : reprise du travail à Deshoulières Le Dorat

Le site de production Deshoulières du Dorat, en Haute Vienne / © Isabelle Rio - France 3 Limousin
Le site de production Deshoulières du Dorat, en Haute Vienne / © Isabelle Rio - France 3 Limousin

Les 66 salariés du porcelainier Deshoulières au Dorat (Haute-Vienne) ont repris le travail ce lundi 24 août 2015. Fin juillet ils apprenaient le placement en redressement judiciaire de leur entreprise avec un plan de continuité de 7 mois. 

Par Louis Mbembe

Ils ignoraient ce qu'ils allaient devenir. 66 salariés du porcelainier Deshoulières au Dorat (Haute-Vienne) ont repris le chemin de l'usine, ce lundi 24 août 2015. Ils avaient quitté l'entreprise il y a 3 semaines sans savoir ce qu'ils allaient devenir tous suspendus à la décision du tribunal de Poitiers

Aujourd'hui la seule certitude pour les salariés est celle de ne rien savoir. "Nous sommes dans l'attente des licenciements. La direction n'a fait aucune déclaration. Nous ne savons rien pour le moment", déplore Josiane Guillon, salariée et élue CGT. 

Sous observation jusqu'en 2016


Si pour l'heure le carnet de commandes donne encore du travail aux salariés, les coûts de productions sont difficiles à tenir pour rester competitif. Cependant un espoir subsiste : le label Limoges France.

Cette appelation d'origine contrôlée pourrait impacter positivement les produits Deshoulières. Le groupe, qui est le deuxième employeur de la commune, a été placé en observation par le tribunal de commerce de Poitiers jusqu'en février 2016

Lieu : Le Dorat, lundi 24 août 2015

Intervenants :

1- Josiane Guillon, salariée - élue CGT
2- Jerry Moreau, directeur Usine Deshoulières - Le Dorat
3- Bernard Magnin, maire de Le Dorat

Reprise du travail à Deshoulières Le Dorat

 

Sur le même sujet

Les migrants syriens se sentent abandonnés

Les + Lus