Jean Marie de Saint Nicolas, le facteur cheval de la Haute-Vienne

Paroles d’anciens s’intéresse cette semaine à un personnage hors norme, hors du temps, qui sculpte les blocs de granit qui se trouvent sur son terrain.
 
Le parc de Jean Marie de Saint Nicolas comprend plus de 140 sculptures
Le parc de Jean Marie de Saint Nicolas comprend plus de 140 sculptures © Cécile Gauthier
Jean Marie de Saint Nicolas a travaillé toute sa vie à Saint-Léonard, comme décorateur de porcelaine. A l’image du mystérieux homme en bleu, il partait travailler chaque matin à vélo. Il habite toujours à la Geneytouse, à une vingtaine de kilomètres de Limoges.

Puis il a hérité d’un terrain, une ancienne carrière de granit longtemps exploitée par son père. Il a appris à sculpter seul et travaille extrêmement vite.

Ce petit bonhomme d’une cinquantaine de kilos organise aujourd’hui des visites dans un parc incroyable de 140 sculptures : Les pierres initiatiques de Saint Nicolas.

Il explique à ses visiteurs qu’il parvient à manipuler des blocs de granit de plus de 300 kilos sans avoir mal au dos grâce à un régime alimentaire très particulier.

Cet artiste dans l’âme veut transmettre un message de paix et d’amour. Il vit seul dans la maison où il a grandi avec ses poules, ses chats et ses brebis  l'une d'elles a plus de 20 ans.

Il continue à parcourir des centaines de kilomètres à vélo pour prendre des photos qui l’inspirent pour la peinture, sa seconde passion.

Jean Marie de Saint Nicolas est un personnage hors norme qui nous a beaucoup impressionné.  
 
Jean Marie de Saint Nicolas, le facteur cheval de La Haute-Vienne

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite sorties et loisirs culture talents de france société